Les œillets : des fleurs de toute beauté, faciles à cultiver

Les œillets : des fleurs de toute beauté, faciles à cultiver

Il existe une multitude de variétés d'oeillets. Ces plantes faciles à cultiver, offrent une floraison abondante et colorée. Invitez-les au jardin ou au balcon !

Les œillets offrent une profusion de fleurs, souvent parfumées, simples ou doubles, aux couleurs variées. 

Leurs nuances vont du blanc au rouge foncé en passant par le jaune, l'orange, le mauve, différents tons de rose… Il y a presque tous les coloris sauf le bleu. 

Les fleurs peuvent être unicolores, bicolores, striées, tachetées, nuancées (le centre d'une couleur, et le bord des pétales d'une autre). 

Faciles à cultiver, les œillets permettent de réaliser de magnifiques plate-bandes, de splendides bouquets et de fleurir les rocailles, les murets, les talus, les jardinières ou les bordures. N'hésitez pas à les adopter au jardin ou sur un balcon !

Les œillets appartiennent au genre Dianthus. Ce genre extrêmement étendu, comprend un très grand nombre d'espèces botaniques et de variétés horticoles résultant d'hybridations successives entre les différentes races et variétés.

Les œillets peuvent être annuels (à renouveler tous les ans), bisannuels (dont le cycle de végétation s’étale sur deux années civiles et qui meurent après la floraison) ou vivaces (qui vivent de nombreuses années).

Leurs formes et leurs tailles sont variées. Il existe des espèces hautes (parfaites pour les bouquets), basses voire naines. Toutes les espèces possèdent un feuillage persistant, fin, pointu, de couleur vert-gris argenté qui se développe à partir d'une souche ligneuse.

Dans le langage des fleurs, l’œillet est considéré comme le symbole de la fidélité à l’être aimé.

Les variétés d'oeillets les plus répandues

Parmi les quelques 300 espèces de Dianthus et les milliers de cultivars, il est possible de distinguer les 5 groupes suivants.

Oeillets des fleuristes vivaces (Dianthus caryophyllus)

Appelés également “œillets giroflées” ou “œillets communs” ces vivaces éphémères d'une hauteur de 50 cm à 70 cm produisent des tiges longues, solides et souples. Leurs fleurs très grandes ont des parfums délicats et des coloris francs : blanc, rose, rose saumoné, lilas, rouge, pourpre…

Ils fleurissent en été, du 15 juin au 15 juillet. Ces œillets sont parfaits pour confectionner des bouquets.

Exemple de variété : 

Dianthus Oscar : cette belle variété à fleurs doubles, est très florifère, légèrement parfumée et rustique. Elle se plait en pot ou en bordure de massif ou d’allées. Très facile à cultiver, elle demande peu d'entretien.

Découvrez les oeillets de notre partenaire Vive Le Végétal, cultivés dans une démarche 100% zéro déchet.

Oeillets des fleuristes annuels (Dianthus caryophyllus)

En fait, ces œillets sont vivaces lorsqu'ils sont conservés sous abri pendant l'hiver, mais se cultivent le plus souvent comme plantes annuelles, fleurissant l'année même du semis.

On retrouve les variétés suivantes :

Oeillet marguerite : haut de 50 cm, cet œillet très florifère émet un grand nombre de tiges portant chacune une fleur de taille moyenne, double, odorante, aux couleurs intenses (blanc, rose, jaune, rouge et violet). Les fleurs s'épanouissent de juillet aux gelées.

Oeillet géant Chabaud : cet œillet, haut de 50 cm, est une amélioration de l'œillet marguerite. Il est aussi florifère, mais ses tiges sont plus solides, ses fleurs plus grosses, plus doubles, plus odorantes et la gamme des coloris bien plus étendue, principalement dans les roses et les rouges. Sa floraison est échelonnée de juillet à octobre. De culture très facile, c'est une des meilleures variétés de jardin pour l'emploi en fleurs coupées.

Oeillet perpétuel “Enfant de Nice” : haut de 40 cm, cette variété se prête mieux à la culture en pots, en jardinières ou en massifs. Ses tiges portent une fleur de très gros calibre (7 à 8 cm de diamètre) aux tons roses, blancs, rouges, jaunes et saumon.

Oeillet mignardise (Dianthus plumarius) 

Oeillet mignardise

Vivace, il diffère de l’œillet des fleuristes par son port plus court (25 à 30 cm) et sa forme compacte et régulière. Ses fleurs délicatement parfumées se montrent de mai à juillet. Il résiste parfaitement à la sécheresse et au climat maritime. Citons par exemple les variétés  :

  • “Helen” à fleurs doubles rouges très parfumées,
  • “Lady Madonna”, à fleurs doubles blanc pur à cœur rouge,
  • “Sweetness” à fleurs blanches, roses et carmin.

Oeillets nains ou de rocaille (Dianthus deltoides ou alpinus)

Oeillets nains

Ce sont des espèces montagnardes de petite taille (10 à 20 cm), très florifères.

Elles aiment tous les sols, même secs et calcaires, ainsi qu'une exposition ensoleillée.

Tapissants, ces œillets servent essentiellement au fleurissement des rocailles, talus, et murets.

Ils supportent très bien les climats maritimes.

Oeillets de Chine (Dianthus chinensis)

Oeillet de Chine

Haut de 20 à 30 cm, cet œillet annuel produit de nombreuses fleurs inodores, à pétales frangées, de tous les coloris, sauf le jaune et le bleu.

Ces dernières s'épanouissent sans interruption de l'été à l'automne. Les oeillets de Chine sont parfait pour les bordures

Oeillets de poète (Dianthus barbatus)

Oeillet de poète

Vivace mais généralement cultivé comme bisannuel, l’œillet de poète ou œillet barbu, présente, selon les variétés, des tiges de 20 à 50 cm.

Ses petites fleurs réunies en grand nombre en corymbes arrondis forment un bouquet parfait. Elles sont simples ou doubles, unicolores, maculées, panachées, de coloris allant du blanc au pourpre noir en passant par le rouge et le violet. Son feuillage est vert ou pourpre.

Comment les planter ?

Vous pouvez planter les œillets en godet de septembre à mai. Si vous habitez une région chaude, plantez de préférence en automne. En climat froid, ou si votre terre est lourde et argileuse, attendez le printemps.

Ces fleurs aiment une exposition en plein soleil, chaude et dégagée. Elles supportent tous les sols, même calcaires ou caillouteux, mais ne se plaisent pas dans les terres gorgées d'eau. Votre sol doit donc être bien drainé.

Avant la plantation, préparez et nettoyez le sol en retirant les mauvaises herbes. Si votre terre est lourde, incorporez du sable ou du gravier pour l’alléger et améliorer le drainage. Si elle est pauvre, enrichissez-la avec du compost bien mûr.

Faites tremper les godets dans un seau d’eau pour réhydrater la motte de terre. 

Creusez un trou d'un volume égal au double de celui du godet, puis placez la motte.

Le dessus de la motte doit être au niveau du sol. 

Comblez le trou, tassez légèrement et arrosez généreusement. 

Espacez les pieds de 30 cm, sauf pour les formes naines qui n'ont besoin que de 15 cm d’écart.

Si vous souhaitez installer les œillets en pots ou jardinières, réalisez un mélange de terreau, de terre végétale et de sable grossier. Le fond du contenant doit être percé pour favoriser le drainage.

Conseils d'entretien

Les œillets ont l'avantage d'être très résistants et de demander peu d'entretien. 

Supprimez simplement les tiges fanées pour stimuler l'apparition de nouvelles fleurs.

Aucune taille spécifique n'est nécessaire.

Vous pouvez arracher les œillets annuels à l'automne car ils ne repoussent pas d'années en années.

Les œillets des fleuristes et les œillets mignardises peuvent avoir besoin d’un tuteur pour soutenir les tiges florales qui ploient parfois sous le poids des fleurs. 

Quelques arrosages sont nécessaires après la plantation pour favoriser l’enracinement mais, une fois installés, n'arrosez qu'en cas de sécheresse prolongée

Les œillets sont par ailleurs très résistants aux maladies et aux parasites. 

Plantez Chez Nous

La boutique du jardinLa boutique du jardin

Noël approche ! Découvrez notre sélection de produits de jardin made in France, naturels, originaux, et éco-responsables pour faire plaisir à vos proches : outils, coffrets jardinage, carrés potagers, composteurs, serres mais aussi produits à base de plantes !

Plantez Chez Nous