Chou frisé : un légume complet

Chou frisé : un légume complet

Le chou frisé est un légume d'hiver résistant au froid. Apprécié pour son coté décoratif, il est facile à cultiver et présente de nombreux bienfaits et vertus pour la santé.

Bienfaits sur la santé

Le chou frisé est reconnu pour ses vertus anti-inflammatoires et antioxydantes. Il prévient le cancer du sein, des ovaires, du côlon et de l’estomac. Riche en caroténoïdes, il prévient également la cataracte.

Semis et plantation

Le semi du chou frisé se fait en pépinière entre avril et juin. Dans un sol frais, profond et meuble, semez les graines à la volée de manière homogène.
Ensuite ratissez, recouvrez de terre en tassant légèrement et finissez par un arrosage en pluie fine.

De mai à juillet, arrachez délicatement les jeunes plants qui présentent quatre à six feuilles pour les planter en pleine terre en enterrant les feuilles jusqu’à la base, puis arrosez abondamment.

Pour bien se développer, le chou frisé nécessite une exposition ensoleillée.

Culture et entretien

Le chou frisé est un légume qui se cultive facilement et ne requiert pas beaucoup d’entretien. Avant le semis, il est conseillé d’apporter de l’engrais naturel ou du compost au sol.

Comptez un mois et demi après le semis pour planter les jeunes choux en ligne de trois choux par mètre linéaire espacé de 50 cm.

Les plants devront également être espacés de 40 à 50 cm entre eux. Au bout de trois semaines, ôtez les plants les plus faibles à la main.

Récoltes

La récolte du chou frisé se fait entre fin octobre et le mois de mars. En effet, les feuilles des choux sont plus tendres au moment des premières gelées.

Pour la récolte, tirez les feuilles à partir de la base du chou d’un coup sec vers le bas. L’idéal est de cueillir les feuilles au fur et à mesure des besoins. Sinon il est toujours possible de les conserver dans le bac à légumes du réfrigérateur en plaçant les feuilles bien serrées dans un sac perforé.

Vous pouvez également les blanchir pour ensuite les mettre au congélateur.

Exemples de variétés

Chou frisé Red Russian, Noir de Toscane

Maladies et ravageurs

Le chou frisé qui ne craint pas le froid redoute la mouche du chou et la noctuelle du chou. En prévention, il est recommandé de pulvériser un insecticide naturel ou d’appliquer un purin de tomate ou de genêt.

Une astuce

Le chou frisé, très gustatif, se consomme cuit notamment dans les soupe. Il est aussi délicieux en salade, haché et cru.

Partagez avec vos amis

Plantez Chez Nous