Le camélia d'automne ou Camellia Sasanqua

Le camélia d’automne ou Camellia Sasanqua

Le camélia d'automne illumine les jardins avec sa floraison tardive et son parfum envoûtant. Il fleurit sans interruption jusqu'en décembre. Voici nos conseils de culture.

Le camélia d'automne (ou camellia Sasanqua, prononcez “ça sent quoi”) et le camélia du Japon font partie d'une grande famille d'arbustes remarquables qui, selon les variétés, distillent leurs fleurs graciles de l'automne au printemps.

La floraison du sasanqua s’étale de septembre à la fin de l'année, avec une abondance maximale en novembre/décembre. Un bonheur au coeur d’une saison pauvre en fleurs !

Arbuste vivace d'une hauteur comprise entre 2 m et 4,50 m, il déploie un feuillage persistant, un peu duveteux, avec de jeunes pousses aux reflets acajou.

Ses fleurs, simples ou semi-doubles, très odorantes, dégagent un parfum frais et intense de thé au jasmin. 

Elles atteignent un diamètre de 3 cm à 5 cm et se déclinent en tons blancs, roses et rouges, parfaitement lumineux.

Vous pouvez associer les camélias d'automne aux camélias du Japon. Ces derniers commencent leur floraison quand celle du camélia sasanqua finit : un excellent moyen de prolonger l'enchantement jusqu'à fin mai !

La plantation du camélia d'automne

Où ?

Le camélia d'automne a besoin de soleil pour bien fleurir, mais ne l'exposez pas plein sud car la chaleur intense pourrait le brûler. 

Une exposition mi-ombre est idéale. Bien que ce ne soit pas un arbuste frileux, faites attention de ne pas l'exposer aux courants d'airs froids qui pourraient faire tomber ses fleurs.

Il est également recommandé de ne pas mettre le camélia d'automne en concurrence avec des plantes dont les racines se développent superficiellement. En effet, il possède lui aussi un enracinement à fleur de terre.

Enfin, avant sa plantation tenez compte de ses dimensions adulte pour qu'il puisse s’épanouir totalement.

Comment ?

Commencez par préparer un trou de trois à quatre fois le diamètre de la motte. Puis, remplissez-le d'un mélange de terre de bruyère, de terreau d’écorces, de terre du jardin, de sable et de fumier décomposé. 

Le sol doit être bien drainé et non calcaire. Mais si c'est le cas de votre région, creusez une fosse que vous isolez avec du géotextile, et placez le mélange de substrats à l’intérieur. 

Plus simple, et moins fatigant 🙂 adoptez une jardinière (de type “keyhole”), un pot ou un bac aux dimensions suffisantes et cultivez le camélia sasanqua en vous affranchissant de la nature du sol.

En pleine terre, veillez à ce que le dessus de la motte soit au niveau du sol. Faites un bon arrosage. Enfin, terminez par un paillis épais (les écorces de résineux sont très adaptées) qui laisse le terrain frais, limite la pousse d'adventices et préserve les racines des gelées.

Prévoyez un espacement de 2 m en massif ou haies, et, en sujet isolé, laissez-lui un espace de 4 m de diamètre.

Quand ?

Mars – avril sont les mois idéaux : évitez le gel et les grosses chaleurs. Le camélia d'automne acheté en conteneur peut s'installer en terre à d’autres moments, mais respectez l'impératif de températures clémentes.

L'entretien du camélia d’automne

Arrosage

Pour un bon développement du camélia d'automne, il est nécessaire de maintenir le sol frais. Arrosez régulièrement, mais modérément, car tout excès d'eau lui est défavorable.

En été, surveillez que la terre ne se dessèche pas, surtout s'il est en pot car l'évaporation se fait plus rapidement. Bannissez cependant les soucoupes où l'eau stagne.

Engrais

Un engrais spécial camélia ou plantes de bruyère favorise la floraison de l'année suivante.

Taille

La taille du camélia d'automne est tout à fait facultative. Si vous souhaitez lui donner une forme particulière, réduire la hauteur ou le diamètre par exemple, intervenez de suite après la floraison. 

Sinon, contentez-vous de supprimer les branches sèches ou abîmées par le gel.

Rempotage

Le camélia d'automne cultivé en pot aura besoin de plus d'espace au bout de deux à trois ans. Rempotez-le alors dans un contenant plus grand en complétant avec de la terre de bruyère.

Protection

Bien que rustique, le camélia craint le grand froid. Veillez à ce que le paillage soit suffisamment épais et toujours en place pour isoler les racines du gel. 

En cas de neige, taillez les branches qui pourraient casser. Faites de même avec les boutons floraux qui pourraient brûler.

Multiplication

Si vous avez la main verte, vous pouvez bouturer votre camélia d'automne. Pour cela, récupérez les graines et essayez vos propres semis !

Maladies et ravageurs

Si des taches foliaires apparaissent, la plante est victime d'une attaque, souvent due aux pucerons et cochenilles. Il est alors nécessaire de traiter. L'usage d'eau savonneuse fonctionne très bien. Le purin d'ortie également, qui a en plus une action préventive. Pensez aussi aux larves de coccinelles, excellentes ouvrières !

La température dépasse les 25° et les boutons floraux tombent ? Bassinez le feuillage, arrosez et binez légèrement en prenant garde aux racines.

Le feuillage a mauvaise mine ? Un excès d'engrais ou de calcaire peut en être la cause. Vérifiez la motte car cela peut traduire un manque d'eau.

Exemples de variétés de camélia d'automne

Il existe près d'une centaine de variétés de camélia d'automne. Parmi celles-ci, citons à titre d'exemple les variétés suivantes :

Camellia Sasanqua ‘”Kanjiro” : ce camélia d’automne est couvert de fleurs doubles roses vif autour d'un coeur d'étamines jaunes. Il fleurit d'octobre à décembre.

Il possède de petites feuilles dentées. Son superbe feuillage, vert foncé et brillant dessus, est persistant. En hiver, il forme alors un bel arbuste compact.

Assez rustique, il est parfait isolé, en massif, en haie ou en bac.

Camelllia Sasanqua “Cleopatra” : cette variété produit de magnifiques fleurs doubles d'un joli rose nacré et d'un diamètre d'environ 8 cm. Elles s'épanouissent d'octobre jusqu'à fin janvier. Les pétales entourent un coeur possédant de nombreuses étamines dorées.

Vous pouvez le cultiver en pot ou en pleine terre.

Sa taille adulte est d'environ 2,50 mètres de haut pour 1,5 mètre de large. 

Camellia Sasanqua “Hiryu” : ce camélia imposant (adulte il fait 3 mètres de haut avec une circonférence de 2,50 mètres) et de grande longévité, peut vivre 40 ans.

Ses fleurs sont semi-doubles, rose vif aux reflets brillants, et apparaissent à la même période que le Cléopatra.

Son feuillage persistant se compose de nombreuses feuilles vertes, ovales et pointues.

Vous pouvez le cultiver en haie, en massif ou en sujet isolé dans votre jardin.

Camellia Sasanqua Yuletide

Camellia Sasanqua “Yuletide” : cette variété au port compact se pare de petites fleurs simples d'un beau rouge profond mis en valeur par de grandes étamines dorées. Sa floraison est longue et tardive : elle s’étale de novembre à février.

Son feuillage sombre et lustré est persistant. C’est un réel atout décoratif pour votre jardin.

Si vous associez différentes variétés de camélia d'automne vous pouvez admirer des fleurs tout l'hiver !

Pour obtenir de splendides massifs, vous pouvez aussi les associer avec des plantes ayant les mêmes besoins culturaux (hamamélis, cyclamens, colchiques, crocus, aconites … ).

Vous souhaitez vous procurer un camellia sasanqua ? Faites un tour sur le site de notre partenaire La Maison du Camélia.

Plantez Chez Nous

Nos Choux-ChouxNos Choux-Choux

Nous sélectionnons pour vous des professionnels du jardin atypiques, adhérant aux valeurs de convivialité et de partage du cojardinage. Découvrez ces spécialistes du jardin, nos "Choux-Choux", et concrétisez vos projets jardinage !

Cactus Esterel

Cactus Esterel

Producteur de cactées et de plantes aquatiques

Bagnols-en-Forêt (83600)

Domaine de la Source – Matthieu Vermes

Domaine de la Source – Matthieu Vermes

Producteur de rhubarbes

Saint-Riquier (80135)