Le camélia du Japon ou Camellia Japonica

Le camélia du Japon ou Camellia Japonica

Le camélia du Japon est un arbuste persistant à fleurs originaire d'Asie. C'est une plante dite "de terre de Bruyère".

Le camélia du Japon (ou Camellia Japonica) est l'un des joyaux de nos jardins !

Sa floraison, en fin d'hiver pour les variétés les plus précoces, est particulièrement spectaculaire par la délicatesse des fleurs et la luminosité des coloris.

Ses belles feuilles sont arrondies, vert foncé, brillantes, très décoratives.

Les fleurs sont simples, semi-doubles ou doubles, d'un diamètre de 5 à 10 cm, dans des coloris allant du blanc au rose, au rouge et au panaché de ces tonalités.

Par leur forme, elles rappellent les roses, les pivoines, les oeillets

Le camélia du Japon apporte de la vie et de la couleur au jardin en plein hiver ! Ses feuilles ont l'avantage d'être persistantes et si vous associez plusieurs variétés, le fleurissement s'étale de janvier à mai. 

La hauteur du camélia se situe entre 3 et 5 mètres. Très rustique, il est capable de supporter des températures jusqu'à -15° en moyenne.

La plantation du camélia du Japon

Où ?

Le camélia du Japon apprécie l'ombre ou la mi-ombre. Un soleil ardent peut en effet lui être fatal.

Choisissez-lui également un endroit abrité des vents froids. 

Il possède des racines superficielles, aussi, si vous voulez le planter sous des arbres, évitez la concurrence de ceux dont les racines sont à fleur de terre, comme le bouleau ou l'érable.

N’oubliez pas que cet arbuste peut prendre des proportions importantes. Anticipez son volume à l’âge adulte pour bien choisir l'espace de plantation.

Comment ?

Préparez un trou de deux fois le diamètre de la motte, et remplissez-le d'un mélange de terre de bruyère (⅓), de terre du jardin (⅓) et de compost (⅓). 

Si les terrains de votre région sont déjà suffisamment acides, la terre de bruyère n'est pas indispensable. S'ils sont lourds, ajoutez du sable, car le camélia du Japon apprécie les sols bien drainés.

Le dessus de la motte doit se trouver au niveau du sol. Arrosez copieusement, de préférence à l'eau de pluie (le calcaire est son ennemi absolu). Finissez par un paillis épais pour maintenir la fraîcheur et protéger les racines des gelées.

L’écorce de pin représente une bonne solution : elle acidifie le sol en se décomposant. 

Quand ?

Choisissez une période où aucun gel n’est à pas redouter et évitez aussi les grosses chaleurs.

En fonction de la variété, plantez :

  • au printemps les camélias à floraison précoce
  • à l'automne ceux à floraison mi-saison et tardive

Si le sol de votre jardin est trop calcaire, si vous manquez de place, si vous n'avez qu'un balcon, ne renoncez pas au camélia du Japon ! Il se cultive aussi très bien en pot. 

L'entretien du camélia du Japon

Arrosage

Privilégiez l'eau de pluie afin d'éviter tout calcaire.

La terre doit rester fraîche, mais attention, tout excès d'eau asphyxiant ses racines peut lui être fatal.

De mai à août, procédez à des arrosages réguliers, sans exagération. Veillez en toute saison à ce que la terre ne se dessèche pas. Si vous l'avez oublié pendant une période, reprenez des arrosages progressifs plutôt qu'un seul intense.

Si vous cultivez le camélia du Japon en pot, soyez vigilant car l'évaporation est plus importante. N'utilisez pas de soucoupe où l'eau stagnerait. 

Engrais

Un apport d'engrais pour plantes de bruyère ou spécial camélia après la floraison favorise le développement des bourgeons floraux de la saison suivante.

Taille

La taille n'est pas nécessaire. Toutefois, elle est possible, si vous voulez travailler leur forme, ou les maintenir à un certain volume ou hauteur. Dans ce cas, taillez immédiatement après la floraison. 

Veillez à supprimer les fleurs fanées au fur et à mesure, ainsi que les rameaux gelés ou secs.

Rempotage

Si vous cultivez le camélia du Japon en pot, offrez-lui un contenant de dimension supérieure tous les deux à trois ans. A cette occasion, rajoutez de la terre de bruyère.

Protection

Pour les variétés les moins rustiques, un voile d'hivernage protège le camélia des hivers rigoureux. Rentrez les pots dans un espace non chauffé.

Multiplication

En fin d'été et en automne, vous pouvez prélever des feuilles ou des tiges semi-ligneuses pour réaliser des boutures.

Vous pouvez aussi récolter des graines et faire des semis dans des pots. Pour cela, préférez les variétés anciennes. 

Maladies et ravageurs potentiels

Observez bien votre camélia du Japon et décryptez le langage des feuilles :

  • Elles se couvrent d'un feutrage noir ? C'est la fumafine. Des cochenilles ont dû les coloniser sur l'envers favorisant le développement de ce champignon sur le miellat sucré qu'elles rejettent. Traitez les envahisseuses à l'aide d'une solution d'alcool et de savon de Marseille par exemple et essuyez les feuilles.
  • Des bâtonnets blancs apparaissent ? Ils contiennent les oeufs des cochenilles pulvinaires. Traitez pour éviter une invasion. 
  • Vous repérez des taches brunes ? Le soleil brûle les feuilles. Déplacez ou protégez votre camélia
  • Les jeunes feuilles se décolorent sur les bords ? Un excès de calcaire dans la terre ou dans l'eau d'arrosage provoque une carence en fer. Vérifiez le pH du sol et arrosez à l'eau de pluie additionnée d'anti-chlorose.
  • Les feuilles s'affaissent et s'enroulent ? Elles manquent d'eau. Ré-humidifiez la motte régulièrement et progressivement.
  • La périphérie du feuillage jaunit et se nécrose ? Il s'agit d'un excès d'engrais brûlant les racines. Diluez et préférez du terreau bien décomposé.

Pratiquez la prévention : on peut lutter contre les pucerons à l'aide d'eau savonneuse ou grâce aux larves de coccinelles. Le purin d'ortie permet également de les repousser.

Exemples de variétés de camélia du Japon

Il existe une infinité de variétés de camélias du Japon, toutes remarquables. Il est difficile de faire un choix !

En voici quelques-unes à titre d'exemple :

  • Adolphe Audusson” : c'est le plus populaire et le plus répandu des camélias. Cette variété ancienne possède des fleurs semi-doubles, d'un très beau rouge. Sa floraison abondante a lieu de février à avril.
  • Elegans” : ce camélia du Japon séduit par ses grandes fleurs de pivoine rose soutenu et son port retombant, presque “pleureur”. Ses fleurs apparaissent de mars à mai et sont particulièrement mellifères.
  • Général Leclerc” : cette variété produit des fleurs doubles de couleur rouge, et de très grande taille, qui apparaissent de février à mai. Elles ressemblent aux fleurs de pivoine.
  • Camélia Blood of China” : produit de grandes fleurs de pivoine (péoniformes), de couleur rouge brillant. Compact et vigoureux, son port est buissonnant.
  • Léonard Messel” : ses fleurs semi-doubles ont une belle couleur rose tendre, légèrement saumoné. Il fleurit de mars à mai
  • Margaret Davis” : variété originale, de couleur blanc crème bordé de rose carmin. Sa floraison débute de février et se termine en avril.
  • Camellia Alba Plena” : produit de jolies fleurs blanches imbriquées d'une dizaine de centimètres. Il fleurit de décembre à mars.
  • Ville de Nantes” : semi-double, à fleurs d'oeillet, rouge tacheté de blanc, floraison fevrier à avril
  • Lovelight“, à grandes fleurs blanches et larges pétales autour d’étamines jaunes de janvier à avril.

En réunissant 3 ou 4 variétés, on réalise de très beaux massifs. Ils se prêtent également à la création de splendides haies fleuries.

En associant le camélia du Japon aux autres plantes de terre de bruyère, telles que les azalées, les rhododendrons, les hortensias et les bruyères, on peut obtenir de très beaux effets structurés.

Plantez Chez Nous

Nos Choux-ChouxNos Choux-Choux

Nous sélectionnons pour vous des professionnels du jardin atypiques, adhérant aux valeurs de convivialité et de partage du cojardinage. Découvrez ces spécialistes du jardin, nos "Choux-Choux", et concrétisez vos projets jardinage !

Rosobren

Rosobren

Produits écologiques et naturels à partir de roseau

Le Blanc (36300)

Jeanne Horticulture

Jeanne Horticulture

Pépinière et jardinerie de producteurs

Saint-Chinian (34360)