Le Blog Plantez Chez Nous Bouillie bordelaise : dangereuse pour le jardin ?

Mis à jour le 30/04/2017 |

Bouillie bordelaise : dangereuse pour le jardin ?

La bouillie bordelaise était utilisée à l'origine pour le traitement des vignes. C'est un traitement fongicide toléré en agriculture biologique. Soyez tout de même vigilant lors de son utilisation.

Qu’est-ce que la bouillie bordelaise ?

La bouillie bordelaise est un mélange de sulfate de cuivre (20 %) et de chaux. Ce mélange est reconnaissable à sa couleur bleu, presque turquoise.

A l’origine, elle était largement utilisée pour traiter le mildiou sur les feuilles des vignes.

A utiliser avec prudence

En réalité, ce traitement peut avoir des conséquences néfastes et toxiques pour la microfaune – vers de terre en tête ! – et la microflore du jardin.

Voire même pour les organismes aquatiques si le terrain est doté d’un bassin ou d’une mare.

Car on l’oublie, depuis plus de six ans, la loi oblige les agriculteurs à avoir la main moins lourde lorsqu’ils utilisent un produit fongicide.

La dose maximale autorisée d’apport de cuivre étant de six kilos par hectare et par an.

Autant donc faire un usage plus que modéré de ce produit certes naturel, mais pas moins dangereux …

Il y a quelques années il a même été question d’interdire la bouillie bordelaise en France.

La toxicité du cuivre

Le cuivre est un oligo-élément indispensable à la vie. A faible dose, celui-ci ne pose pas de problème. Mais lorsque sa concentration atteint des seuils importants, il devient toxique pour l’environnement.

Etant donné que le cuivre n’est pas biodégradable, il s’accumule dans les sols jusqu’à atteindre des teneurs toxiques.

De plus, avec les eaux de pluie et les eaux de ruissellement, on retrouve des teneurs toxiques dans les rivières et les sédiments.

Il est également toxique pour les oiseaux, les petits mammifère, les vers de terre et les abeilles qui, inévitablement, viennent se frotter au cuivre qui recouvre les plantes qu’elles butinent.

De nombreux acteurs de la biodiversité sont concernés.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée sur le site.

Votre avis

Plantez Chez Nous

Le BlogDans la même catégorie

Utiliser l'urine au jardin : explications de Renaud de Looze

Utiliser l’urine au jardin : explications de Renaud de Looze

Mis à jour le 09/04/2020 |

Renaud de Looze est gérant de la pépinière La Palmeraie des Alpes, spécialisée en palmiers résistants au gel et en plantes méditerranéennes locales. Après un important travail de recherche, il a écrit le livre “L’urine, de l’or liquide au jardin” aux éditions Terran.

Rempoter un figuier acheté en container

Rempoter un figuier acheté en container

Mis à jour le 03/01/2020 |

Voici les étapes pour bien réussir la culture d'un figuier en pot sur son balcon ou sa terrasse. Le figuier est un arbre doté de nombreuses qualités, à la fois résistant et peu exigeant en termes de qualité de sol.

La consoude : un engrais vert miraculeux

La consoude : un engrais vert miraculeux

Mis à jour le 16/04/2019 |

La consoude est une jolie plante médicinale très utile au potager. En purin ou en paillage, c'est l'alliée du jardinier bio.