Le Blog Plantez Chez Nous Les clématites aiment avoir les racines à l’ombre et les fleurs au soleil !

Mis à jour le 22/06/2018 |

Les clématites aiment avoir les racines à l'ombre et les fleurs au soleil !

Les clématites sont des plantes grimpantes très appréciées pour la diversité et la beauté de leurs grandes fleurs. Elles s'associent très bien avec les haies, arbres, arbustes, rosiers.

Les clématites appartiennent à la famille des renonculacées et font partie des plantes grimpantes qui offrent le plus de variétés dans les formes et les couleurs. Elles n’ont pas de crampons comme le lierre et ont besoin d’un support pour s’épanouir : treillage contre un mur, grillage, arbre, pergola…

Elles peuvent atteindre 10 m de hauteur et offrent une floraison abondante. Leur développement étant rapide, elles couvrent vite leur support.

De nombreuses variétés différentes de clématites existent : à feuilles caduques ou persistantes, à petites ou très grandes fleurs, fleurissant de mars à novembre.

Elles déclinent tous les coloris, du bleu violet au rose tendre, sans oublier le blanc ou le jaune. Rustiques, les clématites peuvent résister au froid et au gel jusqu’à – 10°C.

Planter les clématites

Vous pouvez les planter à partir de l’automne et jusqu’au printemps en évitant les périodes de gel.

Les clématites aiment avoir les racines à l’ombre et les fleurs au soleil !

Choisissez alors un bout de terre côté sud ou ouest. Pour protéger les pieds de la chaleur, couvrez-les d’une tuile par exemple.

Commencez par creuser un trou de 40 cm de côté minimum et de 50 cm de profondeur. Au fond, aménagez un lit drainant avec de gros gravillons, puis rebouchez en partie.

Posez la motte couchée sur ce monticule, de manière à enterrer une dizaine de centimètres des tiges de la base.

Rebouchez ensuite en mélangeant à la terre d'origine de la matière organique bien décomposée et de l'engrais de fond.

Entourez les branches qui sortent de la terre d'un manchon protecteur. Vous pouvez utiliser une bouteille d'eau minérale dépourvue de sa base et de son goulot. Puis, palissez les tiges grêles sur leur futur support.

Ensuite, prévoyez une cuvette d'arrosage en attendant d'épandre un épais paillis (paillette de lin, de chanvre, tontes de pelouse, …) sur 5 à 10 cm.

Enfin, arrosez modérément pour tasser la terre.

Plantez à proximité un petit arbuste, comme un pied de lavande ou un fusain, afin de protéger la base de votre clématite du plein soleil, mais aussi et surtout pour pomper les excès d'eau.

Astuces : les clématites peuvent s’associer à des rosiers grimpants ou à des chèvrefeuilles, mais attention de bien harmoniser les couleurs.

Bien entretenir ses clématites

Si vous respectez bien les conseils de plantation, vos clématites ne vous demanderont pas trop d'entretien : un peu de taille et un arrosage adéquat.

La taille

Pour encourager la floraison et la ramification de vos clématites, pensez à les tailler. Plus vous les taillez et plus elles fleurissent !

Réalisez toujours cette opération après la floraison et avant la végétation, pour ne pas perdre une année de fleurs.

Pour les variétés à petites fleurs qui fleurissent au printemps, taillez en été. Eliminez le bois mort et rabattez les tiges âgées, chétives ou trop envahissantes à 1/3. C'est ce que l'on appelle la taille sélective.

Pour les autres variétés, taillez en fin d'hiver, en février ou mars. Rabattez les tiges ayant fleuri l'année précédente à environ 40/50 cm du sol. Puis, coupez à ras le bois mort et les tiges les plus fragiles. C'est la taille radicale.

L'arrosage

Arrosez bien les 2 premières années suivant la plantation, surtout lors des périodes de sécheresse. En effet, les clématites aiment les sols humides, frais et bien drainés.

Veuillez à maintenir la terre légèrement humide, sans excès. Un paillis vous aidera à conserver une certaine fraîcheur et à limiter l'évaporation de l'eau.

Passé 2 ans, arrosez seulement en été ou en période sèche, au pied, tous les dix à quinze jours. Evitez les brumisations du feuillage pour éviter l'apparition de maladies cryptogamiques.

Il n'est pas nécessaire d'apporter de l'engrais.

Le saviez-vous ?

Le genre Clematis comptes plus de 200 espèces.

Les clématites sont originaires du Japon et de la Chine. En Extrême-Orient, elles sont considérées comme un symbole d'amour durable. C'est pourquoi des clématites stylisées ornent souvent au Japon les kimonos de mariage.

En France, au Moyen-Âge, on l’appelait “herbe aux gueux” car, au contact de la peau, elle provoquent des rougeurs. Les mendiants s’en frottaient donc les membres pour attendrir les passants.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée sur le site.

Votre avis

Plantez Chez Nous

Le BlogDans la même catégorie

L'intérêt du potager en carré

L’intérêt du potager en carré

Mis à jour le 27/06/2020 |

Le potager en carrés est une bonne solution pour cultiver ses légumes sur peu d'espace. Esthétique, économique, il est aussi plus facile d'entretien et plus productif que le potager classique.

La consoude : un engrais vert miraculeux

La consoude : un engrais vert miraculeux

Mis à jour le 19/06/2020 |

La consoude est une jolie plante médicinale très utile au potager. En purin ou en paillage, c'est l'alliée du jardinier bio.

Utiliser l'urine au jardin : explications de Renaud de Looze

Utiliser l’urine au jardin : explications de Renaud de Looze

Mis à jour le 09/04/2020 |

Renaud de Looze est gérant de la pépinière La Palmeraie des Alpes, spécialisée en palmiers résistants au gel et en plantes méditerranéennes locales. Après un important travail de recherche, il a écrit le livre “L’urine, de l’or liquide au jardin” aux éditions Terran.