Que planter en décembre au potager ?

Que planter en décembre au potager ?

En décembre, les arbres, arbustes et buissons sont en dormance. C'est alors la période idéale pour planter des arbres et des arbustes fruitiers.

Abricotiers

Ils peuvent être plantés de décembre à mars, si le sol n'est pas gelé.

Pour protéger les premières fleurs de la gelée et favoriser la fructification, choisissez un endroit bien exposé, tel un mur face au sud.

Mélangez du compost à la terre et plantez l'arbre à la profondeur à laquelle il était planté en pépinière. Puis, tassez et arrosez bien.

Pruniers

Les pruniers sont faciles à cultiver et sont souvent productifs. Comme ils sont vigoureux, faute d'espace, choisissez un arbre sur porte-greffe nanissant ou palissez-le contre un mur.

Quetsches et reines-claudes

Plus petites, plus foncées et d'une saveur plus marquée, les quetsches conviennent à la cuisson et aux confitures. Les reines-claudes sont plus sucrées et délicieuses en dessert, en confiture ou en sirop.

Cerisiers

Mieux vaut les choisir sur porte-greffe nanissant qui conviennent à toute sorte de jardins. Les cerises douces sont délicieuses à peine cueillies. Les variétés acides sont meilleures cuites.

Cassis et groseillier

Ces magnifiques arbustes fruitiers chargés de lourdes grappes fructifieront durant des années en pleine terre, dans de gros pots sur une terrasse ou palissés sur une barrière.

Agrumes

Jolis arbres ont un feuillage persistant et de belles fleurs blanches parfumées qui éclosent au printemps, ou parfois tout au long de l'année.

Ils sont très beaux en pots et peuvent être cultivés seuls car étant auto fertiles, ils n'ont pas besoin de pollinisateur.

Le secret pour les cultiver est une chaleur constante. Ils doivent passer plusieurs mois à une température ne descendant pas en dessous de 15°.

La plupart des jardiniers les cultivent en pots à l'intérieur, dans une pièce fraîche, une serre chauffée ou une orangerie l'hiver, puis les sortent au soleil l'été.

Bien planter ses fruitiers

Tout d’abord, préparez un grand trou, d’au moins 1m de côté et 80 cm de profondeur. Mélangez la terre extraite avec du compost additionné d’un engrais spécial arbres fruitiers. Comblez le trou jusqu’à mi-hauteur avec ce mélange.

Pralinez les racines puis déposez la motte dans le trou de plantation. Comblez le trou avec le reste de mélange terre-compost en gardant bien le collet au niveau du sol et le point de greffe apparent. Enfin, arrosez copieusement.

Terminez en installant un tuteur et en plaçant un paillis (paille broyée, BRF ou tonte de gazon)

Partagez avec vos amis

Plantez Chez Nous