Tondez, même en hiver ! Tondez, même en hiver !

30/11/15 |  0 commentaire | 

Tondez, même en hiver !

Conseils

Pour une coupe bien nette, attendez que l'herbe soit sèche et ne tondez pas si le sol est gelé.

Préférez la fin de matinée ou l'après-midi, lorsque la rosée aura séché.

Nous vous conseillons de relever la hauteur de tonte (par rapport à l'automne où il vaut mieux tondre assez court car la pelouse est en phase de croissance) car on dit que l’herbe emmagasine de l’énergie pour passer l’hiver à ce moment là.

Pour ceux qui ont normalement de la neige en hiver il peut être intéressant de tondre assez court lors de la dernière tonte. En effet, une herbe courte résistera mieux à la neige et séchera plus vite après la fonte des neiges.

A l'ombre, sous les arbres, la croissance de l’herbe est plus lente et l’herbe est plus fragile. Il est préférable de tondre plus haut que dans les parties de la pelouse qui sont bien exposées.

Vous pouvez étaler les déchets de tonte avec un râteau à feuilles. Cela assurera une fertilisation naturelle de la pelouse. Vous pouvez aussi les ajouter à votre tas de compost.

Ces 2 utilisations diminuent l'impact écologique de la tonde puisque ces déchets sont souvent incinérés.

L'action des vers

Après un hiver roulés en boule au chaud profondément dans le sol, les vers de terre évacuent la terre de leurs nouvelles galeries.

Avec l'arrivée du printemps, lorsque le sol commence à se réchauffer, ils s'activent dans tous les sens. Ils se nourrissent des matières organiques présentes à la surface du sol ou dans la terre. Sur la pelouse, on observe d'ailleurs des petits « tortillons », ressemblant à des petits tas de terre.

Leurs allers et venues aèrent le sol, le rendent plus perméable et l'enrichissent par l'incorporation de leurs déjections.

Les tortillons visibles sur le sol sont donc le signe d'un sol fertile avec une activité biologique intense.

Les taupes

Au même moment, vos risquez d'observer d'autres tas de terre à la surface de votre gazon : les taupinières.

Les taupes se nourrissent exclusivement de lombrics.

Dès que ceux-ci sortent le bout de leur nez, les taupes ne sont guère loin !

D'autant plus qu'elles aussi reprennent leur activité dès que les températures sont plus clémentes.

Et elles ont du travail ! Après les fortes pluies et gelées de l'hiver durant lesquelles des éboulements de terre ont pu se produire, elles nettoient les galeries et en creusent de nouvelles.

Au pied des haies ou au fond du jardin, c'est un moindre mal mais si les taupinières apparaissent dans les petits semis de votre jardin potager faites appel à un taupier.

Partagez avec vos amis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée sur le site.

Votre avis

Plantez Chez Nous

Le BlogDans la même catégorie

Les clématites aiment avoir les racines à l'ombre et les fleurs au soleil !

Les clématites aiment avoir les racines à l’ombre et les fleurs au soleil !

19/02/17 |  0 commentaire | 

Les clématites sont des plantes grimpantes très appréciées pour la diversité et la beauté de leurs grandes fleurs. Elles s'associent très bien dans les haies, arbres, arbustes, rosiers.

L’emplacement idéal pour ses aromatiques

L'emplacement idéal pour ses aromatiques

24/01/17 |  0 commentaire | 

Il existe 4 principaux groupes de plantes aromatiques ayant des exigences de culture particulières en terme de terrain et d'emplacement.

Planter des iris

Planter des iris

24/12/16 |  0 commentaire | 

Les iris sont des plantes vivaces à rhizomes ou à bulbes. Il existe près de 210 espèces d'iris et d'innombrables variétés.