Le Blog Plantez Chez Nous Questions / réponses autour du compostage

02/12/11 |  0 commentaire | 

Questions / réponses autour du compostage

Voici quelques questions et réponses autour du compost pour vous aider à vous lancer dans la réalisation de cet amendement naturel, économique et écologique.

De quelle quantité de matières organiques dois-je disposer pour démarrer mon compost ?

Le jardin produit un volume important de déchets. En démarrant au printemps, vous pouvez accumuler suffisamment de matières organiques (tontes, mauvaises herbes…) et ainsi réaliser un tas de 0.8 m de hauteur minimum.

Si vous manquez de matière, pensez aussi à récupérer des déchets de cuisine et de maison en attendant l'automne. Vous pouvez alors collecter une importante quantité importante de déchets bruns.

Mon compost est trop humide / sec. Comment y remédier ?

Pour commencer, procédez à un nouveau brassage des matières. En effet, il est possible que le taux d'humidité soit différent au centre et l'extérieur du tas.

Si le brassage ne s'avère pas efficace, rajoutez de la terre ou des feuilles mortes si votre compost est trop humide et arrosez s’il est trop sec.

Mon compost dégage de mauvaises odeurs. Quelle en est la cause ? Comment y remédier ?

Votre compost est probablement trop humide et vous ne l'avez pas suffisamment brassé.

Incorporez un peu de terre sèche dans la matière et brassez le mélange.

Pour favoriser l'aération, réalisez une cheminée d'air au cœur du tas. Protégez votre compost en le coiffant d'une couverture de feuilles mortes.

N'oubliez pas que les 3 règles d'or pour réussir un compost de qualité sont :

  • Un brassage régulier des matières
  • Une bonne aération
  • Un taux d'humidité qui doit se situer aux alentours de 50% à 60%

Comment savoir si mon compost est mûr ?

Un compost mûr doit dégager une agréable odeur de terre, il doit être de structure grumeleuse et les matières organiques d'origine ne doivent plus être identifiables.

Quand et comment puis-je utiliser mon compost ?

La durée de décomposition dépend du mode de compostage que vous avez choisi.

En tas, il faut entre 9 à 12 mois pour obtenir un compost mûr que vous pourrez utiliser en amendement naturel incorporé au sol.

Avant maturité, il peut être utilisé en paillage au pied des arbres et entre les cultures, ou en support de culture mélangé à un terreau pour les rempotages ou les jardinières.

En composteur, il faut environ 6 mois pour obtenir un compost mûr.

Partagez avec vos amis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée sur le site.

Votre avis

Plantez Chez Nous

Le BlogDans la même catégorie

Les variétés de sapins

Les variétés de sapins

23/11/17 |  0 commentaire | 

Cultivés sur une superficie de plus de 5000 hectares, les sapins naturels vendus chaque année en France proviennent pour la majorité d’entre eux du Morvan, du Massif Central, de Bretagne, du Sud-Ouest et de Savoie.

Des hellébores pour un hiver en couleurs

Des hellébores pour un hiver en couleurs

25/09/17 |  0 commentaire | 

Appelés aussi Roses de Noël, les hellébores sont de magnifiques fleurs à floraison hivernale. Avec leurs fleurs blanches, jaunes, roses, vertes, violettes ou pourpres, ils égayent votre jardin.

Installer un hôtel à insectes dans son jardin

Installer un hôtel à insectes dans son jardin

23/05/17 |  1 commentaire | 

On connaît bien les nichoirs pour attirer les oiseaux au jardin. Pourquoi ne pas offrir également le gîte aux insectes auxiliaires, précieux alliés du jardinier ?