Le Blog Plantez Chez Nous Les variétés de sapins

23/11/17 |  0 commentaire | 

Les variétés de sapins

Cultivés sur une superficie de plus de 5000 hectares, les sapins naturels vendus chaque année en France proviennent pour la majorité d’entre eux du Morvan, du Massif Central, de Bretagne, du Sud-Ouest et de Savoie.

Voici un petit récapitulatif des différentes variétés de sapins afin que vous puissiez les différencier et faire votre choix si vous souhaitez en acquérir un. Du plus classique au plus rare, chaque sapin possède ses propres caractéristiques.

Les différentes variétés de sapins

L’épicéa commun

Picea Abies est le plus courant des sapins de Noël. Cultivé pour être bien touffu et équilibré, c'est un classique qui offre une agréable odeur de résine et une couleur verte soutenue. Il a généralement une belle forme pyramidale et ses branches sont légèrement inclinées vers la cime.

Sa pousse est la plus rapide des sapins : au bout de 8 ans de culture, il peut atteindre 2 mètres de haut. Petit inconvénient : il perd ses aiguilles assez rapidement.

Sapin Nordmann

Le Nordmann

Un des sapins les plus appréciés est l'Abies Nordmanniana, communément appelé sapin Nordmann ou sapin du nord.

Ce sapin est originaire de Russie. Une de ses particularités est qu'il ne perd pas ses aiguilles lorsque vous l'installez coupé dans votre maison pour Noël. Ses branches étagées et régulières sont, en plus, faciles à décorer. Ses aiguilles ont une belle couleur verte foncé dessus et argentée dessous.

Si vous l'achetez en motte ou en container vous pourrez le replanter. Sa pousse lente et très régulière lui assure un port majestueux.

Le sapin noble

Le sapin noble

L'Abies nobilis, ou sapin noble possède les mêmes qualités que le Nordmann mais il est moins régulier d'aspect. Il est donc moins pratique pour accrocher boules et guirlandes de Noël.

La couleur bleu glacier de ses épines qui en fait un arbre extrêmement beau au milieu de votre pelouse. Ses aiguilles sont douces au toucher.

C'est un arbre rare que vous ne trouverez que chez un pépiniériste. Une fois coupé, il conserve longtemps ses aiguilles et répand un parfum boisé dans la maison.

Picea omorika

Le sapin de Serbie

Le Picea Omorika, communément appelé sapin de Serbie, offre un port élancé et des aiguilles vert foncé à revers argenté. Celles-ci sont très longues mais moins denses que les deux sapins précédemment cités. Son port et ses aiguilles lui donnent une élégance particulière.

Ses branches les plus longues ont tendance à retomber joliment vers le sol. Son avantage est sa belle couleur originale. L’epicéa de Serbie est la deuxième espèce la plus commune. Il se développe dans n'importe quel type de terre (calcaire, sablonneuse, argileuse…).

Sapin Bleu

L’épicéa bleu ou sapin bleu

Le Picea Pungens est un sapin rustique, originaire des montagnes rocheuses de 1800 à 3300 m. Ses aiguilles pâles et de couleur vert bleuté le font parfois ressembler à un fantôme coloré. C'est un très joli arbre, original, facile à replanter et qui reprend très bien, même en motte. On l’observe souvent dans les parcs et jardins. Il peut atteindre jusqu’à 15 m de hauteur. Son avantage : il ne perd pas ses aiguilles !

Sapin Inversé

Le sapin inversé ou épicéa pleureur

Le Picea Abies Inversa est un sapin qui se démarque par sa forme compacte et pleureuse. En effet, ses branches retombent et finissent même par former un tapis qui s'étend sur le sol.

Son pied disparait alors totalement sous ses branches, qui s'apparentent à une chevelure de couleur vert très vif !

Ce conifère surprenant et très original se plante isolé ou au centre d’un massif. Il résiste à – 15 °C, apprécie le soleil et un sol frais, drainé, sans trop de calcaire.

Sous quelle forme les acheter ?

Le sapin coupé : Il se fixe sur un support (bûche, rondelle, croisillons) et s’installe donc facilement dans l'habitat. Ce sont les sapins vendus pour Noël. Vous pouvez conserver le Nordmann ou l’Epicéa bleu près d’un mois à l’intérieur, sans qu’ils perdent leurs aiguilles.

Le sapin en motte : Il est extrait avec ses racines, puis placé avec de la terre dans une tontine. Cette présentation permet de le conserver plus longtemps.

Le sapin en pot : C'est un sapin qui a été bêché puis mis en pot avec ses racines et sa motte de terre. Ce conditionnement vous permet le replanter dans votre jardin si vous le souhaitez.

Le sapin en conteneur : Il est planté et cultivé plusieurs mois dans un conteneur, afin de conserver ses racines intactes. L’avantage est que vous pouvez le replanter dans votre jardin dans des conditions optimales.

Voici des astuces pour recycler ou replanter son sapin de Noël après les fêtes.

Et si pour Noël votre sapin était 100% bio ?

Et oui, le bio ne se limite pas à l’alimentaire et existe aussi pour les sapins !

Des producteurs, situés en Ariège, en ont même fait leur spécialité. Ce sont d’ailleurs les uniques producteurs de sapins certifiés et labellisés bio de France ! Ils en cultivent près de 450 000, tous issus de plants français, sur 50 hectares.

Bien sûr, tous les sapins coupés sont replantés, permettant ainsi l’absorption d’une importante quantité de CO2.

Acheter un sapin bio a de nombreux avantages. Tout d’abord, vous profitez d’un “vrai” sapin direct producteur, fraîchement coupé et en parfait état ! Vous serez étonnés par sa fraîcheur, sa qualité et sa délicieuse odeur de résine (caractéristiques bien moins marquées avec un sapin conventionnel !).

Bien sûr, en étant bio, ces sapins n’ont subit aucun traitement chimique. Leur culture respecte les sols, la faune et la flore.

Pour les producteurs ariégeois (leur pépinière se nomme France Sapin Bio), l’éco-pâturage est même à l’honneur avec 13 moutons désherbant l'herbe présente sous les sapins !

Bien sûr, un sapin bio est un peu plus cher que la moyenne, mais votre achat favorise l'économie locale et participe à la préservation de l’environnement. Alors tentés ? 😉

Découvrez nos sapins 100 % bio

Partagez avec vos amis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée sur le site.

Votre avis

Plantez Chez Nous

Le BlogDans la même catégorie

Comment composter sans jardin ?

Comment composter sans jardin ?

18/01/18 |  2 commentaires | 

Vous n’avez pas de jardin et souhaitez réduire vos déchets en les compostant ? Une solution existe : le lombricompostage ! Si vous avez des plantes à nourrir, un jardin partagé ou un voisin jardinier à qui votre précieux compost pourra servir, lancez-vous dans cette aventure écologique !

Des hellébores pour un hiver en couleurs

Des hellébores pour un hiver en couleurs

25/09/17 |  0 commentaire | 

Appelés aussi Roses de Noël, les hellébores sont de magnifiques fleurs à floraison hivernale. Avec leurs fleurs blanches, jaunes, roses, vertes, violettes ou pourpres, ils égayent votre jardin.

Installer un hôtel à insectes dans son jardin

Installer un hôtel à insectes dans son jardin

23/05/17 |  1 commentaire | 

On connaît bien les nichoirs pour attirer les oiseaux au jardin. Pourquoi ne pas offrir également le gîte aux insectes auxiliaires, précieux alliés du jardinier ?