Le Blog Plantez Chez Nous Les engrais pour aromatiques

Mis à jour le 04/08/2017 |

Les engrais pour aromatiques

Les engrais pour aromatiques peuvent être apportés lors de chaque rempotage pour une culture en pot et après quelques mois de culture pour redonner un peu de vigueur aux plantes.

Choisissez de préférence un engrais complet, c'est-à-dire comprenant les 3 éléments majeurs indispensables aux plantes :

  • l’azote
  • le phosphore
  • le potassium

Voici des exemples d’engrais très bien adaptés à la culture des plantes aromatiques :

Le guano d'oiseaux sauvages, riche en azote, mais aussi en phosphore, a un effet coup de fouet.

Les cornes broyées ou torréfiées essentiellement riches en azote, ont une action plus progressive.

Les tourteaux de ricin sont aussi des engrais complets, riches en oligoéléments (fer, cuivre, bore…).

Les farines de plumes et le sang desséché apportent uniquement de l'azote avec un effet assez rapide.

Les purins de consoude ou d'ortie sont de très bons éléments fertilisants naturels.

Conseil rédigé par La pépinière Arom’antique spécialisée en plantes aromatiques bio

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée sur le site.

Votre avis

Plantez Chez Nous

Le BlogDans la même catégorie

L'intérêt du potager en carré

L’intérêt du potager en carré

Mis à jour le 27/06/2020 |

Le potager en carrés est une bonne solution pour cultiver ses légumes sur peu d'espace. Esthétique, économique, il est aussi plus facile d'entretien et plus productif que le potager classique.

La consoude : un engrais vert miraculeux

La consoude : un engrais vert miraculeux

Mis à jour le 19/06/2020 |

La consoude est une jolie plante médicinale très utile au potager. En purin ou en paillage, c'est l'alliée du jardinier bio.

Utiliser l'urine au jardin : explications de Renaud de Looze

Utiliser l’urine au jardin : explications de Renaud de Looze

Mis à jour le 09/04/2020 |

Renaud de Looze est gérant de la pépinière La Palmeraie des Alpes, spécialisée en palmiers résistants au gel et en plantes méditerranéennes locales. Après un important travail de recherche, il a écrit le livre “L’urine, de l’or liquide au jardin” aux éditions Terran.