Le Blog Plantez Chez Nous Planter un palmier

15/04/16 |  0 commentaire | 

Planter un palmier

Planter un palmier dans son jardin lui donnera un côté exotique. La plantation en pleine terre demande moins d'entretien qu'en pot. De plus, votre palmier grandira plus vite et résistera mieux au gel.

Choisir son palmier

On peut trouver des variétés de palmiers allant de 2 m jusqu’à 25 m de hauteur. Certains peuvent être plantés jusqu'en région parisienne, d'autres supporteront jusqu’à -18 °C.

Selon votre situation géographique, il est important de demander l'avis d'un professionnel afin de faire le bon choix.

Renseignez-vous bien sur ses caractéristiques et principalement sur sa rusticité.

Quand et où planter son palmier

En dehors des climats doux où la plantation peut être effectuée en toute saison, le palmier se plante au printemps (en avril-mai).

Attendez tout de même qu’il ne gèle plus du tout et que le sol soit bien réchauffé.

Après la plantation, le palmier a besoin d’un peu de temps pour que ses racines se reforment et pour s’habituer à son nouvel emplacement. Cette adaptation est nécessaire pour affronter l’hiver.

Préférez une terre riche et bien irriguée. Le palmier aime les expositions ni trop ombragées, ni trop dégagées. Il apprécie d'être entouré d'autres végétaux, ce qui lui procure un microclimat.

Evitez les emplacements trop humides et les courants d’air.

Comment planter un palmier

Placez tout d’abord la motte dans un grand récipient rempli d'eau pour qu'elle s'imbibe.
Puis, creusez un trou carré d'au moins trois fois la taille de la motte et de 0,80 à 1 m de profondeur.

Vous pouvez mettre des petits cailloux au fond du trou pour faciliter le drainage.

Apportez ensuite de l'engrais de fond.

Insérez la motte dans le trou et remplissez de terre tout autour en tassant et en arrosant généreusement.

Entretenir son palmier

La première année, il est important d’arroser suffisamment.

Si la terre est trop calcaire, il est nécessaire d'effectuer des apports de magnésium et de potassium. Cela évitera que les feuilles jaunissent.

Ensuite, il n’est pas nécessaire d’apporter de l’engrais : le palmier peut trouver tout ce dont il a besoin en pleine terre.

Supprimez au fur et à mesure les palmes abîmées ou desséchées

En hiver, il est important de protéger les jeunes plants avec un paillis de feuilles.

En climat froid, utilisez un tissu de protection pour réduire les effets du gel.

Partagez avec vos amis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée sur le site.

Votre avis

Plantez Chez Nous

Le BlogDans la même catégorie

Le sel d’Epsom, l’allié de vos plantes

Le sel d'Epsom, l'allié de vos plantes

12/09/17 |  0 commentaire | 

Riche en magnésium, le sel d’Epsom est un nutriment naturel qui donne un véritable coup de fouet à vos plantations. Il fait des merveilles au jardin.

La consoude : un engrais vert miraculeux

La consoude : un engrais vert miraculeux

30/08/17 |  0 commentaire | 

La consoude est une jolie plante médicinale très utile au potager. En purin ou en paillage, c'est l'alliée du jardinier bio.

Utiliser les engrais verts au potager

Utiliser les engrais verts au potager

15/08/17 |  0 commentaire | 

Les engrais verts sont les alliés du jardinier bio. Ils permettent de fertiliser le sol de façon 100 % naturelle et présentent de nombreux avantages.