Les différents types de composteurs Les différents types de composteurs

02/11/11 |  0 commentaire | 

  • Tas
Cette méthode consiste à disposer les déchets en un tas d’une hauteur de 0,8 à 1,5 m à même le sol. Facilement accessible et manipulable, il permet de composter de gros volumes de déchets et nécessite peu d’entretien. L’arrosage est effectué par les pluies périodiques, l’aération naturelle permet une bonne ventilation et l’évaporation spontanée limite l’excès d’eau.
Il faut malgré tout maîtriser l’humidité du tas qui doit être ni trop élevée, ni trop faible en le coiffant d’une couverture de terre ou de feuilles mortes. Outre son manque d’esthétisme, l’inconvénient du tas est qu’il est constamment exposé aux aléas climatiques qui peuvent ralentir la formation du compost et qu’il est à la portée des animaux.
  • Treillis métalliques
Le treillis métallique est un grillage disposé autour du tas de compost. Plus esthétique que le simple tas, il permet une décomposition rapide en maintenant agglomérées les matières à composter. La décomposition de l'ensemble de la masse est plus homogène. En outre, il a l’avantage de protéger le tas des animaux attirés par les vers et les restes de nourriture.
Il nécessite  un entretien plus fréquent que le compost en tas et doit être brassé régulièrement pour assurer l’aération des matières organiques. Ce type de composteur est très facile à fabriquer.
  • Bac en plastique
Le composteur en plastique est un bac percé, dont les orifices favorisent une bonne aération des matières organiques. Ils existent avec ou sans fond, un bac sans fond favorisera la colonisation par les vers.  Les matières doivent être brassées régulièrement et l’humidité doit faire l’objet d’une surveillance particulière car le compost ne doit être ni trop humide, ni trop sec. Tout en protégeant le tas des aléas climatiques, le bac en plastique assure une chaleur très constante et permet d’obtenir une décomposition rapide.
  • Lombricomposteur
Ce bac, spécialement conçu pour la culture des vers, est percé à sa base pour favoriser le drainage. Il possède aussi une ouverture sur le couvercle pour permettre une bonne circulation de l’air. Pour recréer un milieu favorable à la prolifération des vers, le fond du bac doit être tapissé d’une litière végétale ou d’un compost organique. Ce mode de compostage se caractérise par le peu d’entretien qu’il demande ; il suffit d’alimenter les vers avec les restes de nourriture à n’importe quel moment de la journée.
Il convient parfaitement à une utilisation en ville, sur un balcon ou une terrasse. Surveillez l’humidité car l’excès ou le manque d’eau peu nuire au développement des vers.
  • Bac en bois
Plus esthétique que le bac en plastique ou le treillis métallique, le bac en bois de compose de plusieurs planches espacées de 1 à 2cm, pour permettre une bonne aération.
La plupart de ces bacs sont équipés d’une porte ou d’une face amovible qui permettent de brasser le mélange et d’ajouter de la matière facilement. Grâce à la chaleur produite dans ce milieu fermé, le compost se décomposera rapidement et fournira une matière de qualité homogène. De plus, protégé des aléas climatiques, vous maîtrisez mieux l’humidité et par conséquent, préviendrez le pourrissement des matières.
Il faut quand même brasser le compost régulièrement car l’aération naturelle est moindre.
L’inconvénient de ce type de composteur est qu’il ne permet pas de composter de grands volumes de matière. Par ailleurs, votre bac doit être muni d’une ouverture suffisamment grande à sa base pour extraire facilement le compost mûr.

Partagez avec vos amis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée sur le site.

Votre avis

Plantez Chez Nous

Le BlogDans la même catégorie

Installer un hôtel à insectes dans son jardin

Installer un hôtel à insectes dans son jardin

23/05/17 |  0 commentaire | 

On connaît bien les nichoirs pour attirer les oiseaux au jardin. Pourquoi ne pas offrir également le gîte aux insectes auxiliaires, précieux alliés du jardinier ?

Utiliser les bourgeons de sapin

Utiliser les bourgeons de sapin

14/04/17 |  0 commentaire | 

Les bourgeons de sapin peuvent servir à la réalisation de nombreuses recettes. Le printemps est la bonne saison pour s'en procurer. Bien entendu, privilégiez des bourgeons de sapins labellisés et certifiés bio.

Un arbre insolite : l’Eucalyptus arc en ciel

Un arbre insolite : l'Eucalyptus arc en ciel

03/03/17 |  0 commentaire | 

L’Eucalyptus Deglupta, dit l’Eucalyptus arc en ciel, est un arbre sans pareil. Il est cultivé pour son tronc décoratif qui a la particularité de changer de couleur avec le temps.