Le Blog Plantez Chez Nous Utiliser des plantes dépolluantes

Mis à jour le 09/07/2017 |

Utiliser des plantes dépolluantes

L'air intérieur de nos maisons et lieux de travail contient de nombreux composés chimiques issus des produits d'entretien, des appareils électroménagers...Les plantes dépolluantes peuvent les absorber.

Principales sources de pollution de nos maisons

Il existe principalement trois sources de polluants d'air intérieur :

Les Composés Organiques Volatils (COV)

On ne peut pas les voir, mais ils envahissent toutes les pièces de nos maisons et polluent l'air intérieur de manière insidieuse.

Le formaldéhyde (ou formol) contenu dans les produits d'entretien, les papiers peints et tissus muraux, les moquettes, les vernis à ongles, les parfums d'ambiance.

Le benzène, le xylène, le toluène et le styrène contenus dans les plastiques, les détergents et les solvants, les cigarettes, les feutres et encres d'imprimantes, les colles, le parquet stratifié.

Le trichloréthylène contenu dans les pesticides et les dégraissants pour pièces en métal.

Mais aussi le néoprène, le polyuéthane, l'acétone, les éthers de glycol peuvent être présents dans l'air intérieur.

Autant de sources de pollution qui peuvent provoquer des allergies, des maux de tête, une fatigue importante et favorisent l'apparition de certains cancers.

Les sources de combustion

Le monoxyde de carbone, qui provoque des nausées, des malaises et des vertiges. Il peut être émis par les cheminées, les poêles à bois, les gazinières et les chauffages d'appoint.

Mais aussi par la fumée de tabac, les émanations de cuisine et celles des appareils de chauffage par combustion.

Les ondes électromagnétiques

C’est une source de pollution différente des composants chimiques mais elle est toute aussi néfaste.

Elles sont émises par les téléphones portables, écrans d'ordinateur, téléphones sans fil, micro-ondes. Ces ondes favorisent l'apparition de certaines maladies : maux de tête, fatigue, troubles hormonaux et immunitaires, cancers…

Des plantes vertes pour lutter contre la pollution intérieure

Les plantes vertes, grâce à la chlorophylle présente dans leurs feuilles, utilisent l'énergie lumineuse et l'eau pour transformer les sources de carbone de leur environnement en substances nutritives nécessaires à leur développement.

Elles rejettent en même temps de l'oxygène, c'est le phénomène de photosynthèse.

Les principales sources de pollution de nos maisons sont des sources de carbone utilisées par les plantes.

De plus, les micro-organismes présents dans le sol où vit la plante consomment aussi ces polluants pour les transformer en énergie utile pour leur entretien et leur croissance.

Plantes et micro-organismes travaillent en synergie pour dépolluer nos maisons !

Retrouvez quelques exemples de plantes dépolluantes.

Où placer les plantes dépolluantes ?

Toutes les pièces de la maison peuvent être envahies par différents polluants.

Au bureau, entourez-vous de plantes qui captent les ondes électromagnétiques, tels le cactus cierge ou l'arbre de Jade.

Dans la cuisine, au cellier ou dans la salle de bain, optez pour des plantes absorbant l'ammoniac et le benzène, souvent présents dans les produits d'entretien.

Au salon, placez des plantes qui utilisent le formaldéhyde contenu dans les meubles en bois aggloméré.

Dans les cages d'escaliers et les combles, privilégiez les plantes qui nécessitent peu de lumière mais capables de détruire le toluène, xylène contenus dans les cires et les vernis.

Enfin, dans les lieux exposés à la fumée de tabac, placez des plantes susceptibles d'absorber le monoxyde de carbone, l'ammoniac ou le benzène.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée sur le site.

Votre avis

Plantez Chez Nous

Le BlogDans la même catégorie

L'intérêt du potager en carré

L’intérêt du potager en carré

Mis à jour le 27/06/2020 |

Le potager en carrés est une bonne solution pour cultiver ses légumes sur peu d'espace. Esthétique, économique, il est aussi plus facile d'entretien et plus productif que le potager classique.

La consoude : un engrais vert miraculeux

La consoude : un engrais vert miraculeux

Mis à jour le 19/06/2020 |

La consoude est une jolie plante médicinale très utile au potager. En purin ou en paillage, c'est l'alliée du jardinier bio.

Utiliser l'urine au jardin : explications de Renaud de Looze

Utiliser l’urine au jardin : explications de Renaud de Looze

Mis à jour le 09/04/2020 |

Renaud de Looze est gérant de la pépinière La Palmeraie des Alpes, spécialisée en palmiers résistants au gel et en plantes méditerranéennes locales. Après un important travail de recherche, il a écrit le livre “L’urine, de l’or liquide au jardin” aux éditions Terran.