Le Blog Plantez Chez Nous Rôle des principaux améliorants du sol

Mis à jour le 01/05/2017 |

Rôle des principaux améliorants du sol

La qualité du sol est primordiale pour réussir ses plantations et avoir de bonnes récoltes. Pas besoin d'engrais chimiques ! Il existe des solutions naturelles pour apporter des matières organiques à votre terre.

La chaux

La chaux vive a été beaucoup utilisée par nos aïeux au jardin. C’est un produit naturel, sans danger pour l’environnement.

Soyez tout de même prudent si vous venez à l’utiliser car elle est très corrosive.

Etant donné que la chaux vive modifie la structure des sols, elle n’est pas autorisée en agriculture biologique.

Utilités
  • Sert d’amendement calcique pour ramener le pH du sol à une valeur proche de 7. Elle diminue ainsi l’acidité des sols.
  • Décompacte les terres lourdes argileuses. Le sol devient alors plus perméable à l’eau et à l’air. Cela aide des racines de vos plantes à mieux se développer.

Savez-vous que les coquilles d’oeuf contiennent 45% de chaux ? C’est un excellent amendement calcique qui peut être ajouté à votre tas de compost, au même titre que les coquilles d’huitres.

Fumier, compost

Le fumier est un engrais naturel d’origine animale : déjections de boeuf, mouton, cheval, volailles.

C’est un engrais précieux qu’il faut tout de même utiliser avec précautions car il peut contenir des germes pathogènes (listeria, salmonelles, d’E.coli).

Il est fortement conseillé de composter le fumier frais avant utilisation (ou de s’en procurer du déjà composté).

Atouts du fumier
  • Enrichit le sol en azote, phosphore, potassium, minéraux et oligo-éléments.
  • Stimule l’activité biologique du sol
  • Rend les terres lourdes plus perméables et faciles à travailler.
  • Augmente la cohésion du sol en terre sableuse.
  • Retient l’eau et les substances fertilisantes(moins sensible à la sécheresse).

La tourbe

La tourbe est un amendement organique. Elle est issue des tourbières qui sont des éco-systèmes fragiles abritant une faune et une flore très particulière. En détruisant ces éco-systèmes, on contribue à dégrader la biodiversité. Préférez donc l’utilisation de composts jardiniers.

Intérêts de la tourbe
  • Ameublit les sols argileux
  • Enrichit le sol en humus
  • Améliore la perméabilité de la terre
  • Favorise un bon enracinement
  • Son pH acide en fait un très bon support de culture pur les plantes de terre de bruyère

Amendement à proscrire afin de préserver la fragilité des tourbières. Si vous achetez du compost dans le commerce, vérifiez qu’ils ne sont pas mélangés à de la tourbe.

Les engrais verts

Il est possible de semer des engrais verts pour améliorer la composition et la structure du sol : trèfle, vesce commune, fève, moutarde ou encore seigle.

Ces plantes concentrent des éléments nutritifs tels que l’azote.

  • Protège les sols en limitant le lessivage de l’azote.
  • Apporte de l’humus par incorporation des plantes.
  • Libère de l’azote facilement assimilable.

Avant la formation des graines, coupez les plantes et enfouissez-les dans le sol. Elles se décomposeront rapidement et libéreront des éléments fertilisants.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée sur le site.

Votre avis

Plantez Chez Nous

Le BlogDans la même catégorie

L'intérêt du potager en carré

L’intérêt du potager en carré

Mis à jour le 27/06/2020 |

Le potager en carrés est une bonne solution pour cultiver ses légumes sur peu d'espace. Esthétique, économique, il est aussi plus facile d'entretien et plus productif que le potager classique.

La consoude : un engrais vert miraculeux

La consoude : un engrais vert miraculeux

Mis à jour le 19/06/2020 |

La consoude est une jolie plante médicinale très utile au potager. En purin ou en paillage, c'est l'alliée du jardinier bio.

Utiliser l'urine au jardin : explications de Renaud de Looze

Utiliser l’urine au jardin : explications de Renaud de Looze

Mis à jour le 09/04/2020 |

Renaud de Looze est gérant de la pépinière La Palmeraie des Alpes, spécialisée en palmiers résistants au gel et en plantes méditerranéennes locales. Après un important travail de recherche, il a écrit le livre “L’urine, de l’or liquide au jardin” aux éditions Terran.