Le lewisia : une succulente à la floraison spectaculaire

Le lewisia : une succulente à la floraison spectaculaire

Le lewisia est une succulente au charme fou, facile à cultiver. Ses fleurs très fines et colorées sont du plus bel effet. Voici nos conseils de culture.

Le lewisia, une plante discrète de par ses dimensions et ses exigences, se fait néanmoins remarquer par sa floraison élégante et spectaculaire. Elle gagne à être connue. Plébiscitée aujourd'hui par les professionnels, elle se trouve facilement.

A l’origine, elle poussait dans les montagnes rocheuses de l'Amérique du nord. Elle venait se faire une place dans les crevasses, les cavités, les éboulis, et la voilà qui les couvraient au printemps de belles fleurs colorées. Au début du XIX siècle, elle n'a pas échappé à la curiosité et l’intérêt des botanistes sillonnant la région.

Ces derniers l'ont ramenée en Europe. Le lewisia a alors fait preuve d'une totale faculté d'adaptation. On parle aujourd'hui à son sujet de “vivace alpine”, mais il n'est nullement indispensable d'habiter en altitude pour la cultiver dans son jardin ou sa terrasse.

La variété d'origine, le lewisia cotyledon Siskiyou, facile à hybrider, à donné naissance, grâce au travail et à l'inspiration des botanistes et horticulteurs, à de nouveaux spécimens. Ainsi des couleurs et des caractéristiques différentes ont vu le jour, comme la dimension, la durée de floraison, etc…

Description

Le feuillage du lewisia se présente sous forme de rosette. Comme pour toutes les plantes grasses, il est charnu et persistant. Sa hauteur n'excède pas 15 cm et sa circonférence 10 cm.

Durant le printemps, le lewisia développe une floraison spectaculaire de longue durée. On peut l'admirer jusqu'au mois d’août selon les régions et les variétés.

Les fleurs sont perchées sur une délicate hampe et à ce moment-là, la hauteur de la plante avoisine les 25-30 cm.

Les couleurs chatoyantes se déclinent en roses, rouges, jaunes, oranges, blancs ou bicolores c'est-à-dire avec un centre aux tons vifs et des bordures blanches.

Au cœur de la corolle, quelques étamines sèment un peu d'or et ce contraste lumineux met en valeur l’ensemble.    

Tout jardinier amateur peut adopter cette succulente, facile à cultiver et sans grandes contraintes. Néanmoins, quelques règles doivent être respectées pour une réussite pérenne. Voici donc quelques conseils.

La plantation du lewisia

Le lewisia est du meilleur effet dans les rocailles, ses conditions de culture originelles. Mais vous pouvez aussi le placer au-dessus ou contre un muret, en bordure, en massif, en bac, en jardinière, en pot…  Il vous ravira par sa floraison.

Le printemps constitue la période idéale de plantation mais elle est aussi possible en automne.

Il faut impérativement placer le lewisia dans un sol bien drainé et riche. Il craint l'humidité, particulièrement en hiver. Si votre sol est lourd, adoptez toutes les ruses du jardinier en ajoutant du sable ou du compost pour l'alléger. Ou alors, optez pour les buttes.

Si vous plantez en pot, remplissez-le d’un terreau enrichi (type spécial pour plantes fleuries) et surtout bannissez la soucoupe !

Arrosez bien après la plantation.

Le lewisia adore une exposition ensoleillée, avec un minimum de 6 heures de soleil par jour.

Par contre, il ne craint pas du tout le froid, qui lui est d'ailleurs nécessaire. Sa rusticité lui permet de supporter des températures allant jusqu'à -15 / -20 degrés.

Prévoyez une densité de 6 à 9 pieds pour un mètre carré.  

Bien l'entretenir

Pour que le lewisia refleurisse abondamment chaque année, un apport de matière organique est nécessaire au printemps.

Coupez régulièrement les fleurs fanées.

En dehors de la première année – durant laquelle un arrosage régulier se révèle nécessaire – il suffit de faire des apports d'eau uniquement en cas de sécheresse sévère.

L'hiver, il faut tout de même arroser un peu s'il est dans une véranda (tous les quinze jours).

A l’extérieur, ne protégez pas, une période de froid favorise la floraison.

Prenez le temps de rempoter les lewisias dans un nouveau pot, chaque année, au printemps.

Vous les aimez et voulez les multiplier ?

Vous avez deux options : 

  • Recueillez des graines que vous pourrez semer au printemps sous châssis froid. Néanmoins, n’oubliez pas qu'il s'agit de variétés souvent hybrides, donc la couleur pourrait ne plus être la même. Il faudra deux ans pour voir apparaître des fleurs.
  • Divisez les touffes : de nouvelles rosettes apparaissent près du pied-mère. Séparez-les et replantez-les en pot ou ailleurs dans le jardin. Arrosez en attendant la reprise qui peut demander 4 à 6 semaines. Le meilleur moment se situe à la fin de l'été.
  • Pour les lewisias en pot, profitez du rempotage pour séparer les touffes.

Maladies et nuisibles

Si vous voyez apparaître de la pourriture à la base de la plante, c'est que le sol est trop humide. Peut-être qu’un mauvais drainage entraîne une stagnation de l'eau. Aussi, des champignons indésirables en profitent pour s'installer. Il faut intervenir car ils pourraient se répandre et devenir difficiles à éradiquer. Rectifiez donc en disposant au pied du gros sable, des graviers ou de la pouzzolane broyée qui favorisent le drainage.

Peu de nuisibles vont s'attaquer au lewisia, mais dans une véranda, ils pourraient intéresser des pucerons, car l'atmosphère y est plus chaude et sèche. Aérez et régulez mieux l'arrosage.

La famille du lewisia

Il appartient aux Portulacacées, tout comme le pourpier et comprend une vingtaine de variétés. Parmi les plus courantes, on peut citer à titre d'exemple :

  • le lewisia cotyledon aux fleurs de différentes couleurs. 
  • le dénommé “Siskiyou” dont le feuillage se teinte de pourpre en hiver. 
  • la variété “Ashwood Carousel”qui présente une floraison semi-double. La fleur nait banche puis devient jaune en arrivant à maturité.

Notre partenaire Vive le Végétal vous les présente dans toute leur diversité.

Il est très intéressant de procéder à des associations avec des plantes soeurs. Dans les rocailles par exemple, faites un mélange avec des phlox, des sedums, des aubriètes, de la gentiane ou de l’edelweiss ainsi que des dodecatheons. 

Dans un massif, les myosotis mettent en valeur la couleur des fleurs. En jardinière, des plantes estivales (bulbes ou vivaces) se mêlent judicieusement.

Si le lewisia vous a séduit, ramenez-le vite chez vous. Facile à cultiver, il vous attendra sans dépérir lors de vos absences de plusieurs semaines. Mais ne le négligez pas à votre retour : même s'il parait en forme, faites un apport d'eau. 

Au printemps, un peu d'engrais, un rempotage, et il sera toujours plus beau, vigoureux et surtout florifère au fil des ans. 

Vous pouvez même le consommer : les tribus autochtones d'Amérique du Nord récoltaient les racines. Une fois pelées car la peau est amère (d'ailleurs leur deuxième nom est Bitter root) elles les cuisaient, les séchaient ou les grillaient. 

Plantez Chez Nous

La boutique du jardinLa boutique du jardin

Noël approche ! Découvrez notre sélection de produits de jardin made in France, naturels, originaux, et éco-responsables pour faire plaisir à vos proches : outils, coffrets jardinage, carrés potagers, composteurs, serres mais aussi produits à base de plantes !

Plantez Chez Nous