Le Blog Plantez Chez Nous Comment composter sans jardin ?

18/01/18 |  2 commentaires | 

Comment composter sans jardin ?

Vous n’avez pas de jardin et souhaitez réduire vos déchets en les compostant ? Une solution existe : le lombricompostage ! Si vous avez des plantes à nourrir, un jardin partagé ou un voisin jardinier à qui votre précieux compost pourra servir, lancez-vous dans cette aventure écologique !

Qu'est-ce que le lombricompostage ?

Le lombricompostage, ou vermicompostage, permet de créer du compost grâce à l'action de lombrics, nommés aussi vers de compost, dont les souches sont Eisenia Andrei et Eisenia fetida.
Ces derniers se nourrissent de matières organiques et produisent un compost noir de très belle qualité ainsi que du thé de compost.

La dégradation des déchets organiques s'effectue dans un appareil compartimenté, nommé lombricomposteur.

Le lombricompostage est plus facile et rapide que le compostage classique en jardin et nécessite moins de travail. En effet, les vers travaillent pour vous. Vous n'avez pas à vous préoccuper de l'arrosage, ni du brassage.

Pas d'inquiétude également sur le développement de la population de vers. Ils régulent leur population en fonction de l'espace et de la nourriture disponible.

Un lombricomposteur prend peu de place et s'installe facilement sur un balcon, même petit, ou en intérieur.

Au bout de 4 à 6 mois, vous pourrez récolter votre premier lombricompost.

Les avantages de réaliser son compost

Faire son compost est une fabuleuse idée facile à mettre en pratique ! C'est un vrai plus pour votre jardin, vos plantes, le goût de vos fruits et légumes, pour l'environnement et il y a de grandes chances que vous soyez très fiers de vous !

Un geste écologique

Tout d'abord, composter permet de réduire de 30 % à 50 % vos déchets ménagers.

En arrêtant de jeter vos précieuses matières organiques à la poubelle (épluchures, miettes de pain, coquilles d'oeufs…), vous réalisez un geste positif pour la planète.

Et la nature vous le rend bien en vous offrant un produit naturel si utile : le compost. Le bénéfice est double !

Un amendement précieux au jardin

Le compost ainsi produit à partir de vos déchets est d'excellente qualité, très riche en nutriments, 100 % naturel et gratuit.

Il permet de rempoter plantes et fleurs d’intérieur. Au jardin, placez une poignée de compost dans le trou de plantation de vos plants potagers, arbustes, fruitiers…Il va booster leur croissance, améliorer la structure du sol et vous donner de beaux fruits et légumes.

Plus besoin d'acheter et de transporter des sacs de terreau, vous avez tout sous la main !

Renouer un lien avec la nature

En re-valorisant vos déchets, vous vous reconnectez à la nature, au cycle naturel des matières organiques et créez un cercle vertueux. Cet acte responsable permet de prendre conscience de son impact environnemental. Et si vous vous prenez au jeu, pourquoi ne pas essayer de tendre vers le zéro déchet ?

C'est également une activité pédagogique et éducative pour les enfants. Emerveillez-vous avec eux de la perfection de la nature, aidez-les à mieux comprendre les déchets, leur classification et comment ils peuvent être ré-utilisés.

De plus, vous vous sentirez responsable de ces petits vers qu'il faut nourrir et dont il faut prendre soin !

Certains lombricomposteurs joignent l'utile à l'agréable en proposant des espaces intégrés pour planter plants potagers, fleurs, aromatiques…Le jus du compost produit nourrit directement les plantes sans aucune intervention manuelle.

Peu de contraintes

N'ayez crainte, si votre lombricompost fonctionne bien, il ne dégagera aucune odeur nauséabonde. Les vers suppriment les odeurs en dégradant les déchets.

Enfin, vous pouvez tout à fait vous absenter pendant vos vacances. En effet, un lombricomposteur en bonne santé peut se suffire à lui même pendant 1 mois avant que les vers en pâtissent. Avant votre départ, donnez-leur simplement une bonne quantité de déchets de cuisine.

Que peut-on composter ?

La plupart des déchets de cuisine : épluchures de légumes et de fruits, fanes, trognons, miettes de pain, coquilles d'oeufs broyées, marc de café, sachets de thé et de tisane, filtres à café.

Vous pouvez également composter les sciures de bois, les poussières du sac d'aspirateur, les cheveux et les ongles non vernis.

Pré-découpez tout avant de les mettre dans le lombricomposteur. En effet, les vers n'ont pas de dents, leur nourriture doit donc être molle ou réduite en petits morceaux pour qu'ils puissent l'ingérer.

Essayez de varier les apports ! Comme nous, les vers aiment la diversité pour leurs repas.

Il est nécessaire d'y apporter également du carton, papier, boîte à oeufs, rouleau de papier toilette ou sac en papier compostable humidifiés (et toujours découpés en petits morceaux). Ces apports diminuent le degré d'acidité du composteur tant redouté par les vers.

Rien ne se jette, tout se transforme !

En revanche, ne mettez pas d'épluchures d'agrumes (citrons, oranges, pamplemousses…), ni d'oignon, d'ail et d'échalote (les vers détestent cela). Les restes d'origine animale (viande, poisson, fruit de mer…), les litières d'animaux, les produits laitiers ne se compostent pas non plus. Evitez également les épluchures de pommes de terre.

Utiliser son compost

Le compost est un précieux allié pour le jardinier. Très riche en nutriments et en minéraux organiques, il est excellent pour la croissance des plantes. Toutes les plantations peuvent en bénéficier : plantes en pot, légumes du potager, aromatiques, massifs fleuris, arbres fruitiers, arbustes, gazon…

De plus, sa texture permet d'améliorer durablement la structure du sol.

Paillage nutritif

Vous pouvez utiliser le compost comme un paillis. Il protègera le sol (et donc les racines des plantations) du froid en hiver et de la sécheresse en été. Tout d'abord, binez et désherbez votre sol, puis étalez le compost en couche de 3 à 5 cm d'épaisseur au pied des arbustes, rosiers, fruitiers ou plants potagers.

Régénérateur de sol

Le compost est un merveilleux amendement : il enrichit le sol, améliore sa stabilité, sa fertilité et favorise la vie microbienne.

En se décomposant dans le sol, il apporte lentement et progressivement aux plantes les minéraux dont elles ont besoin : azote, potassium, phosphore.

De plus, il allège les sols lourds et argileux et permet aux sols sableux de mieux retenir l'eau et les nutriments.

Epandez-le aux pieds de vos plantations puis incorporez-le par un léger griffage et arrosez. Vous pouvez aussi le mélanger à la terre lors de vos plantations.

Pour vos plantes en pot, retirez environ 2 cm de terre et remplacez-la par du lombricompost, puis arrosez.

Vous pouvez également nourrir le gazon en répartissant du compost sur le sol après scarification.

Avec le compost vous ne pouvez pas brûler les racines des plantes.

Engrais naturel liquide

Les lombricomposteurs sont équipés d'un robinet permettant de récolter le thé de compost, un liquide brun issu de la décomposition des matières organiques.

Ce liquide est excellent pour fertiliser les plantes. Très concentré, diluez 1 volume de thé de compost dans 10 litres d'eau avant d'arroser vos plantes.

Partagez avec vos amis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée sur le site.

Votre avis

Marion

Marion le 07/11/2018 |  Paris

Super article qui a répondu à beaucoup de mes questions.
J’avais aussi lu un article intéressant pour réussir à faire son compost maison ici http://www.cmonjardinier.fr/reussir-son-composte-maison/

J’espère maintenant que mon compost va améliorer la structure de mon sol…
Merci encore

Adele

Adele le 20/02/2018 |  Toulouse

Merci pour cet excellent article! Je me suis récemment mise au lombricompostage, je n’avais aucune expérience, j’étais juste déterminée à réduire mes déchets. J’ai trouvé bien plus d’avantages, cette expérience m’a reconnecté à la nature, tout simplement.

Plantez Chez Nous

Le BlogDans la même catégorie

Les variétés de sapins

Les variétés de sapins

23/11/17 |  0 commentaire | 

Cultivés sur une superficie de plus de 5000 hectares, les sapins naturels vendus chaque année en France proviennent pour la majorité d’entre eux du Morvan, du Massif Central, de Bretagne, du Sud-Ouest et de Savoie.

Des hellébores pour un hiver en couleurs

Des hellébores pour un hiver en couleurs

25/09/17 |  0 commentaire | 

Appelés aussi Roses de Noël, les hellébores sont de magnifiques fleurs à floraison hivernale. Avec leurs fleurs blanches, jaunes, roses, vertes, violettes ou pourpres, ils égayent votre jardin.

Installer un hôtel à insectes dans son jardin

Installer un hôtel à insectes dans son jardin

23/05/17 |  1 commentaire | 

On connaît bien les nichoirs pour attirer les oiseaux au jardin. Pourquoi ne pas offrir également le gîte aux insectes auxiliaires, précieux alliés du jardinier ?