Asperge : semis, récolte, entretien

Asperge : semis, récolte, entretien

Blanche, violette ou verte, l'asperge annonce le début du printemps. Délicieuse en cuisine, elle déborde de vertus et de bienfaits pour notre santé.

Bienfaits sur la santé

L’asperge réduit le risque de maladies chroniques, de certains cancers et de maladies cardiovasculaires. Elle présente également des propriétés, dépurative, diurétique et laxative.

Semis et plantation

L’asperge se cultive à partir de griffes d’un an ou de semences à compter du mois de février jusqu'au mois d’avril.

Pour la plantation, il est préférable de choisir une terre sablonneuse et légère, à une température de 10 °C, soit une dizaine de semaines avant les derniers gels.

L’asperge s’adapte à tous les types de sol, s'ils sont bien drainés.

Plantez les griffes ou semis à l’ombre ou mi-ombre, au nord ou à l’ouest. Dans un sillon de 10 à 15 centimètres de profondeur, placez le jeune plant ou la semence, puis recouvrez de compost ou de fumier mélangé à de la terre.

Il est vivement recommandé d’espacer les plants de 45 centimètres et les rangs de 1,5 mètre.

Culture et entretien

Pour un bon développement, les asperges requièrent un arrosage régulier et non abusif. A

près un semis en février, au printemps pensez à déposer de l’engrais sur les plants. Dès le début de l’été, un sarclage permettra d’obtenir une seconde récolte en fin de saison.

En automne, les semis devront être paillés, les tiges coupées et du fumier devra être déposé sur les pieds afin d’éviter la poussée des mauvaises herbes.

Récoltes

La récolte de l’asperge s’effectue entre avril et juin, généralement à partir de la deuxième année durant trois semaines.

La cueillette peut avoir lieu lorsque les turions atteignent en moyenne 20 centimètres de long et que leur pointe est fermée.

Les asperges pourront être conservées au réfrigérateur dans un bocal avec 5 centimètres d’eau ou au congélateur une fois blanchies.

Exemples de variétés

Blanche, verte, violette, Jersey

Maladies et ravageurs

Si la rouille agresse l’asperge, il faudra traiter au soufre. Le flétrissement fusarien est par contre intraitable. Pour l'éviter, il faut respecter l’espacement entre les rangs et les plants, drainer le sol, engraisser et arroser les plantes régulièrement.

Une astuce

Plus l’asperge est conservée, plus elle devient fibreuse et délicieuse grillée au four ou sur le barbecue.

Partagez avec vos amis

Plantez Chez Nous