Arroche : un légume oublié

Arroche : un légume oublié

L'arroche est cultivée comme plante potagère. Ses feuilles, au goût plus fort que l'épinard, sont consommées comme légume.

Bienfaits sur la santé

Ses vertus rafraîchissantes et laxatives sont les principales propriétés de l’arroche. De plus, elle apaise les maux de gorge, les affections du foie et la fièvre. Les feuilles sont aussi utilisées pour faire des cataplasmes.

Semis et plantation

L’arroche n’est pas un légume particulièrement difficile. Elle préfère les sols humifères et frais.

L’arroche se ressème toute seule au printemps entre le mois de mars et le mois de mai, ainsi qu’en automne jusqu’en septembre avec un climat doux.

Son développement se fait au soleil et à mi-ombre. Les graines devront être mises en terre à environ 1 cm de profondeur, tous les 40 ou 50 cm et distantes de 25 à 30 cm dans les rangs avant d’être recouvertes de terres émiettées finement.

Dès l’apparition des feuilles, les rangs devront être éclaircis de 30 à 50 cm.

Culture et entretien

La culture de l’arroche est simple. Comme elle craint la sècheresse, des arrosages réguliers en été sont indispensables. Pailler les pieds permettra de maintenir le plant au frais, retardant de ce fait la mise à fruits.

Ajouter une couche d’engrais d’environ 10 cm est également recommandé et il ne faut pas hésiter à sarcler et biner les plants régulièrement.

Récoltes

Deux mois après le premier semis, les feuilles de l’arroche peuvent être récoltées. Comme les feuilles se fanent très vite, il faut les cueillir au fur et à mesure qu’elles apparaissent avant la floraison.

En effet, les feuilles durcissent dès l’apparition des boutons floraux. Une fois que les pieds atteignent 25 cm de hauteur, il faudra les couper. Pour prolonger la période de récolte, un échelonnage des semis toutes les trois semaines est recommandé.

Exemples de variétés

Blonde, rouge, verte, sauvage.

Maladies et ravageurs

Il n’existe pas de maladie spécifique nuisible à l’arroche. En cas de maladie, le seul traitement possible serait d’arracher les plants touchés. Il faut toutefois la préserver des pucerons, des punaises et des limaces.

Une astuce

L’arroche, ancêtre de l’épinard, se déguste très bien en salade et ne se conserve pas fraîche, mais elle peut être congelée.

Partagez avec vos amis

Plantez Chez Nous