Conseils pour un partage de jardin réussiConseils pour un partage de jardin réussi

D'abord, le désir. Pas une vague envie, pas un souhait passager, mais une attente véritable ! Un besoin de nature et de ce qu'elle produit, un fidèle appétit de détacher un fruit de son arbre, d'enlever une plante à sa terre, de surprendre un premier parfum.  

Cultiver un jardin et en obtenir des fruits, cela demande du soin. Voici nos conseils pour bien réussir son échange.

Les intentions préalables au partage d'un jardin

Le propriétaire du jardin ne souhaite pas l'exploiter pour des raisons qui lui sont propres, mais souhaite néanmoins que le sol dont il dispose puisse donner ses fruits naturels, des fleurs ou puisse accueillir une ruche.

Il laisse alors une part ou la totalité de son jardin aux soins d'un partenaire pour l'entretenir et le cultiver. Non dans une intention de profit, mais pour préserver son environnement, dans un climat de partage relationnel.

Le candidat jardinier a, lui, le goût et une volonté affirmée de cultiver. Il souhaite pouvoir jouir d'une parcelle de terre suffisante pour réaliser son envie de soigner un jardin et participer aussi, dans le même temps, à la sauvegarde de la biodiversité.

ll n'a aucune intention d'exploiter le sol à des fins spéculatives, il est porté par un désir de cueillir et de ramasser, de rapprochement et d'échange.

Les deux parties, ayant les mêmes souhaits, entrent en relation et se rapprochent. Puis elles conviennent d'unir leurs volontés respectives pour l'entretien et la valorisation du jardin, pour y disposer un potager à l'effet d'en récolter les produits et de les partager.

Une entente réussie doit s'établir sur de telles intentions préalables.

Points à définir avant de débuter un partage de jardin

Les conseils qui suivent s'adressent au propriétaire du jardin et au candidat jardinier, ils sont partenaires.

1 / Une rencontre de volontés

  • Initiez une relation de confiance : privilégiez la spontanéité, la convivialité, l'écoute et la considération.
  • Échangez vos intentions :  il est important de dialoguer afin que chacun puisse définir ses souhaits. Soyez attentifs à ceux de votre partenaire et sachez les apprécier. N'hésitez pas à vous entretenir plusieurs fois si nécessaire afin de bien définir l'échange à mettre en place.
  • Responsabilités : identifiez les responsabilités de chacun et les risques couverts par les assurances.
  • Formalisation : une convention dressant les conditions que vous aurez définies est recommandée pour affermir et séréniser vos relations. 

2 / Délimiter l'espace à jardiner

  • Surface : déterminez bien la surface de l'espace partagé. Aidez-vous des limites naturelles ou, si nécessaire, installez des repères.
  • Protection : en fonction de l'environnement, déterminez s'il est utile de clôturer.
  • Extension : réservez-vous une possibilité d'agrandir ou de réduire cette surface en fonction des besoins.

3 / L'exploitation du jardin

  • Conditions d'accès : prévoyez un accès facile au jardin, avec un minimum de contrainte pour le propriétaire.
  • Présences : définissez qui aura accès à la parcelle octroyée, qui travaillera, qui accompagnera.
  • Fréquence de travail et de visite : l'occupation du jardin sera fonction des cultures projetées, des saisons, du travail à réaliser
  • Aisance : le propriétaire doit prévoir une possibilité d'utiliser des toilettes.

4 / Accessoires et outillage de jardin

  • Matériel et outils de jardinage : il y-a-t-il déjà des outils sur place ? faut-il en acheter ?
  • Gros matériel : faut-il une bineuse, moto-bineuse, tondeuse ? Comment se fait le partage ? Quels coûts sont à prévoir ?
  • Accès à ces équipements : Définissez si le matériel est partagé entre le propriétaire et le jardinier ou si cela relève d'une utilisation personnelle.
  • Disponibilité des outils partagés : le jardinier doit pouvoir accéder au lieu de stockage des outils
  • Équipements complémentaires : il y-a-t-il un abri de jardin existant ? faut-il en installer un ? Le jardinier pourra-t-il utiliser une dépendance du propriétaire ?

5 / Entretenir et cultiver

  • Type de culture : définissez le type de culture. Privilégiez bien entendu une agriculture biologique et respectueuse de l’environnement.
  • Achats : des achats de plants, graines, engrais… individuels ou conjoints sont à prévoir.
  • Plantations : définissez les moments de plantation, les compléments à apporter : tailles, arrachages, évacuation des déchets verts, paillage, etc…
  • Arrosage : un point d'eau doit être facilement accessible.
  • Coûts : convenez de la répartition ou non des coûts de l'entretien et du jardinage.

6 / Enfin, le partage des récoltes !

  • Le partage : la récolte est un instant privilégié de convivialité. Les fruits et les légumes produits seront partagés selon l'échange mis en place.
  • Entretien après récolte : prévoyez la préparation du sol pour de nouveaux semis, l'entretien des arbres pour de nouveaux fruits.
  • Prévisions : envisagez conjointement les plantations à venir. Allez-vous renouveler des plantations ? En tester de nouvelles ?

Ces conseils ne se veulent pas exhaustifs. Ils ne peuvent pas représenter la grande variété des situations individuelles. Mais, s’ils sont suivis, ils faciliteront votre entente et vous aideront à prendre du plaisir au jardin.

Nous vous souhaitons de très bons instants à partager !

Téléchargez nos conseils pour réussir votre partage de jardin en pdf.

Plantez Chez Nous