A Toulouse, Andréas prête son jardin à Luis A Toulouse, Andréas prête son jardin à Luis

A Toulouse, Andréas prête son jardin à Luis

Grâce à Andréas (à droite), Luis (à gauche) peut cultiver son potager en plein centre ville de Toulouse.

« J’étais à la recherche d'un terrain à louer en centre ville lorsque j'ai connu le site Savez-vous Planter Chez Nous. J'ai déposé une annonce et cela m'a offert la possibilité de cultiver un potager gratuitement »

De son côté, Andréas avait un jardin qui, par manque de temps, restait inexploité. Il a alors décidé d'en prêter un bout : 20 m² qui font le bonheur de Luis.

« J'ai connu le site grâce à une amie. Comme je trouvais dommage de laisser le jardin en friche j'ai décidé d'en faire profiter une personne qui souhaitait jardiner et cultiver quelques légumes »

Luis est un jardinier débutant, qui peu à peu, apprend l'art du potager :

« J'ai commencé au mois d'octobre par enlever les mauvaises herbes et mettre la parcelle en état. Puis, j’ai lancé et repiqué des semailles. J’ai lancé des épinards d'hiver, des laitues d'hiver, des oignons et des plantes d'ail.
Cela me permet de débuter et d'apprendre un peu. Pour le moment je passe 1 à 2 fois par semaine.
Mais bien sûr, j'attends le printemps pour placer le potager en plein régime… »

Pendant cette période d'automne et d'hiver, très peu d'eau a été utilisée pour le potager, notamment grâce à l'installation d'un récupérateur d'eau de pluie.

Un composteur, déjà installé par le propriétaire, permet à Luis et à Andréas de recycler leurs déchets ménagers.

Pour les modalités de l'échange, ils ont décidé de voir au fur et à mesure. Le but premier était d'éviter de laisser un terrain inutilisé.

Si dans quelques temps des légumes sont récoltés, ils s'entendront sur le partage.

« J'ai bien compris qu'il faudra partager les récoltes, et je trouve ça tout à fait normal puisque grâce à Andréas je peux bénéficier d'un terrain pour faire ce dont j'avais envie.

C'est normal qu'en échange, il profite de mon travail. Quoique pas encore formellement négocié j’imagine qu’il faudra aussi partager les frais d’arrosage, etc… »

Nous souhaitons une bonne continuation à Luis et Andréas et nous espérons qu'ils profiteront pleinement des joies d'un potager.

Partagez avec vos amis

Plantez Chez Nous