Témoignages Alex qui n'a pas de jardin cultive son potager chez Lucien.

Alex qui n’a pas de jardin cultive son potager chez Lucien.

L'idée du « jardin à partager » avec d'autres citadins séduit Alex. Sans prétention d'obtenir une production pour le nourrir. C'est avant tout pour lui une occasion de rencontrer d'autres personnes avec qui passer des moments conviviaux.

Il a déposé une annonce sur le site et a rapidement été contacté par Lucien.

Lucien dispose d'un terrain de 200 m² à Toulouse qu'il cultivait il y a encore trois années. La propriétaire l'agrémentait de fleurs, en particulier de rosiers.

La santé leur faisant défaut, à l'un comme à l'autre, pour continuer à entretenir ce bel espace qui devenait une friche, Lucien l'a prêté à Alex.

Lucien possède de nombreux outils : débroussailleuse, motoculteur, moto-bineuse, bêche, râteaux, arrosoir. Il possède aussi un système de goutte à goutte qu'Alex apprend à utiliser (et à réparer quand c'est nécessaire).

« J'ai d'abord défriché environ 100 m². » raconte Alex. « J’ai ensuite commencé à cultiver. L'huile de coude et les conseils amicaux de Lucien ont débouché sur de belles productions à partir de juillet.

Nous avons déjà partagé des tomates, des blettes, de la chicorée, de la moutarde chinoise, des choux romanesco et des fraises. Un très beau poirier ainsi que deux pieds de vigne, déjà présents, ont donné beaucoup de très beaux fruits.

J'ai aussi dégusté des artichauts violets qui avaient repoussé.

Le terrain est très bien exposé. J'envisage donc d'augmenter la surface du potager. Je viens de commencer à planter douze pieds de batavia. Je prévois de mettre d'autres légumes et des fruits. Mais aussi des fleurs aussi pour apporter de la biodiversité et de la couleur.

Je vais très bientôt tailler les rosiers. Il y a, au pied de la maison donnant sur la rue, un joli bassin, que j'aimerais remettre en eau et agrémenter de plantes aquatiques. »

« J'aimerais également, créer un aménagement spécifique, sécurisé, pour permettre à Lucien de venir, seul, jusqu'au potager. Je pense à des mains courantes en bois et des jardinières avec des aromatiques dont il pourrait s'occuper, s'il le peut et s'il le souhaite, bien sûr. »

Alex peut venir jardiner quand il le souhaite et a libre choix sur les plantations. Il ne manque pas de s'arrêter pour taper la conversation avec Lucien et faire un tour avec lui dans le potager quand la météo le permet et que Lucien est en forme.

Photos réalisées par Paola

Partagez avec vos amis

Plantez Chez Nous