Pépinière Roses Loubert

Producteur de rosiers anciens et botaniques

Métier : Plantes du jardin et du potager, Pépiniéristes, Producteurs

La Pépinière Roses Loubert est bien connue des amoureux de roses anciennes et des collectionneurs du monde entier. Elle se situe dans la commune (bien nommée !) des Rosiers-sur-Loire, près d'Angers, dans le Maine-et-Loire.

Elle abrite une des plus belles collections de rosiers botaniques et anciens de France, et même d'Europe.

Une partie de la production de la Pépinière Roses Loubert

La Pépinière Roses Loubert est née en 1963 sous l'impulsion de Raymond et Thérèse Loubert.

Ces collectionneurs-producteurs ont passé toute leur vie à réunir des variétés anciennes (surtout botaniques) et ont permis à de nombreuses espèces rares de ne pas tomber dans l'oubli. Ils ont alimenté leur collection avec des greffons de Californie, du Danemark, d’Autriche, du Japon… toujours avec ce souci de préservation. 

Ce couple de rosiéristes emblématique a ainsi collecté près de 3000 variétés de rosiers !

Depuis 2002, leur conservatoire de rosiers botaniques est classé “Collection Nationale” par le CCVS (Conservatoire des Collections Végétales Spécialisées).

Les rosiers de Jérôme et Isabelle Chéné

En 2006, Jérôme Chéné tombe sous le charme de la collection des “Roses Loubert”. Après avoir travaillé plus de 10 ans dans diverses pépinières du département, il décide de reprendre, avec sa femme Isabelle, les productions de Mr et Mme Loubert. 

Sa volonté est de sauvegarder et d'enrichir cette gamme exceptionnelle de rosiers anciens et botaniques. Il reçoit des greffons de variétés apparemment disparues depuis l'étanger. Et certains collectionneurs viennent (parfois de très loin) le rencontrer pour trouver LA rose qui manque à leur collection. Il expédie également des raretés dans toute l'Europe, en Chine et au Japon.

En 2016, Jérôme et Isabelle adhérent à l’Aspeco, l'association des pépiniéristes collectionneurs qui regroupe une trentaine de producteurs de plantes passionnés. 

Des rosiers produits de A à Z en Anjou

Jérôme et Isabelle font partie des rares producteurs qui multiplient l'intégralité de leurs variétés sur place, à la pépinière.

Depuis 2016, leurs rosiers ont d'ailleurs le label « Produit en Anjou » certifiant l'origine locale, 100 % made in Maine-et-Loire de leurs plantes. 

Ils travaillent également avec des fournisseurs locaux pour s'approvisionner en terreaux, amendements et pots….

Sur 5 hectares de musée à ciel ouvert, ils produisent chaque année près de 30 000 pieds de rosiers : des rosiers à racines nues en plein champ, ainsi que des rosiers en pot sous serre et en extérieur. 

Comme il faut 2 ans pour produire un rosier, 60 000 pieds sont en culture en même temps à la Pépinière Roses Loubert. Au moment de la floraison, c'est un réel enchantement !

“C'est un métier difficile, que nous faisons par véritable passion” souligne Jérôme.

Rosiers botaniques, anciens, lianes, grimpants, modernes, de collection…vous avez l'embarras du choix ! Ils possèdent aussi des rosiers rares, peu diffusés, qu'ils sont les seuls à produire.

N'hésitez pas à vous rendre à la pépinière (sur rendez-vous ) pour rencontrer ces producteurs passionnés et trouver le ou les rosier(s) qui embelliront et parfumeront votre jardin.

Les étapes de production à la Pépinière Roses Loubert

Pendant ces 2 années de production, plusieurs étapes interviennent. 

Il y a tout d'abord la préparation des porte-greffes, en hiver, et leur plantation, en mars. 

Jérôme et Isabelle utilisent le porte greffe “Rosa Laxa”. Ce rosier a en effet de nombreux avantages. Vigoureux, il résiste au froid, à la sécheresse et s'adapte parfaitement à tous les terrains, même calcaires. Vous pouvez donc le planter partout. Il a par ailleurs une longue durée de vie.

En juillet/août vient l'étape du greffage qui consiste à implanter, sur le porte-greffe, un bourgeon prélevé sur le rosier à multiplier. Le greffon profite ainsi de toutes les caractéristiques du porte-greffe pour se développer.

L'année suivante, dès février, il faut rabattre les rosiers, c’est-à-dire supprimer la partie aérienne du porte-greffe, juste au-dessus de l’écusson.

Puis, des pincements successifs sont nécessaires (jusqu'en avril) pour forcer le rosier à se ramifier et développer 3 branches minimum.

Ensuite, durant l'été, les rosiers se développent tranquillement. 

Fin octobre, les arrachages peuvent débuter. Jérôme et Isabelle sortent leurs rosiers de terre au fur et à mesure des commandes.

Ils les commercialisent :

  • à racines nues en automne directement à la pépinière ou via leur site internet
  • en pot le reste de l'année
  • en pot, lors des nombreuses fêtes des plantes auxquelles ils participent partout en France, au printemps et en automne.

Les variétés de rosiers de la Pépinière Roses Loubert

Le catalogue de la Pépinière Roses Loubert est d’une extrême richesse. Nul doute que vous y trouverez la perle rare convoitée. 

On y recense près de 400 variétés de rosiers botaniques, 1300 rosiers anciens classés par familles (correspondant généralement aux origines géographiques des variétés), plus d'une centaine de rosiers de collection, 400 rosiers grimpants, dont de nombreux rosiers lianes, et quelques variétés de rosiers modernes. 

Certaines variétés de rosiers sont rares, méconnues, quasi introuvables ailleurs.

Jérôme et Isabelle introduisent régulièrement dans leur collection des variétés en voie de disparition.

Les rosiers botaniques

Les rosiers botaniques sont des rosiers sauvages (nommés aussi églantiers), qui poussent spontanément dans la nature depuis des millénaires. Ils sont originaires du Nord de l’Europe, du Moyen-Orient, d'Amérique et d’Asie. 

La plupart sont “non remontants” c'est-à-dire qu'il ne fleurissent qu’une fois dans la saison, à la fin du printemps ou au début de l’été. Ils peuvent être grimpants, lianes, arbustifs, parfois couvre-sol. 

Ils ont de nombreux atouts : leur feuillage dense est très résistant aux maladies, leurs fleurs, le plus souvent simples, donnent en automne de jolis fruits colorés : les cynorhodons. Leur bois et leurs aiguillons sont aussi très décoratifs.

Parmi les merveilles de rosiers botaniques disponibles à la pépinière, il y a l’étonnant “Rosa omeiensis Pteracantha” aux larges aiguillons translucides rouge vif, le “Rosa davidii Fenja” à la superbe fructification rouge-orangé ou encore le très rare “Rosa hultemia persica” petit rosier jaune, pas plus haut que 40 cm, très difficile à cultiver, quasiment introuvable.

Les rosiers anciens 

La Pépinière Roses Loubert propose toutes les familles de rosiers anciens : Galliques, Centifolia (qui datent du XVIème siècle), Damas, Alba (dont les fleurs vont du blanc au rose pâle), Bourbons (originaires des îles du même nom), Chinensis, hybrides remontants, mousseux, noisettes, thés, polyantha, Portland (nommés ainsi en hommage à la duchesse de Portland), pimpinellifolia (originaires d'Ecosse ou d'Europe du sud)…

Ces rosiers ont la particularité d'être particulièrement robustes et de nécessiter que très peu d'entretien : une taille minimale et aucun traitement contre le mildiou ou les pucerons.

Ces rosiers portent surtout des histoires. « Il y a très longtemps que les collectionneurs de rosiers existent. Les roses prennent souvent le nom de « people » de l'époque. Nombreux sont les comtesses, comtes, duchesses, ducs, empereurs présents dans notre catalogue. Ça fait voyager dans le temps », évoque Jérôme.

Parmi les variétés anciennes de la pépinière Roses Loubert citons par exemple la rose “Joasine Hanet (Glendora)”. C'est la rose préférée de Jérôme et Isabelle Chéné. « Elle date de 1846. Nous l'aimons bien parce qu'elle est très odorante, produit beaucoup de fleurs, et aussi parce qu'elle est originaire d'Anjou ».

Découvrez aussi l’extraordinaire “Raubritter, un hybride de macrantha qui offre une profusion de fleurs globuleuses au charme irrésistible. Ou les Damas au parfum envoûtant comme “Ispahan (pompon des princes)” et “Kazanlik”, la fameuse rose cultivée en Bulgarie pour produire l’essence de rose.

Les rosiers grimpants

Vous trouverez aussi des rosiers grimpants. Ces derniers regroupent :

  • des rosiers grimpants, à petites fleurs ou grandes fleurs, de taille modérée (entre 3 à 5 m de haut)
  • des rosiers lianes, très vigoureux, à tiges souples, qui peuvent atteindre entre 5 et 12 m de haut. Leur croissance est rapide et leur floraison unique est très abondante.

Les rosiers grimpants sont parfaits pour camoufler un mur ou un bâtiment disgracieux, grimper sur une pergola, un grillage ou cacher un arbre mort.

Parmi eux, citons le magnifique rosier “Marietta Silva Tarouca”, très remontant, qui s’adapte à toutes les expositions, le “Claire Jacquier” aux belles roses doubles jaune clair et très parfumées ou leurs nombreux rosiers grimpants grandes fleurs.

N'hésitez pas à venir à la Pépinière Roses Loubert pour une plongée passionnante dans le monde des roses ! Une adresse à ne pas manquer.

Votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec un astérique *


Plantez Chez Nous