UNPACK

Cuve de récupération d’eau de pluie pliable, légère et innovante

Métier : Entretien du jardin, Arrosage

UNPACK est un concept ingénieux porté par Didier Chambon, permettant de récupérer et de stocker de manière saine et simple l'eau de pluie.

Fort de son expérience dans le domaine de l'emballage et des conteneurs, il a su réunir et assembler les ressources et matériaux de divers mondes industriels pour concevoir un produit vertueux, à faible empreinte carbone.

Sa conception repose ainsi sur des éléments testés et approuvés depuis plus de 50 ans par diverses industries.

Récupérer l'eau de pluie est un enjeu environnemental majeur. C'est aussi un acte citoyen à fort impact pour notre qualité de vie.

Cette ressource précieuse, non chlorée, non traitée, non calcaire, est idéale pour arroser son jardin, son potager, sa pelouse et ses plantes. Elle peut aussi avoir un usage domestique (en respectant la déconnection des réseaux) : alimentation des WC, du lave-linge, remplissage des piscines, bassins, nettoyage des surfaces et des voitures…

Ce “don du ciel” est inépuisable et gratuit. Profitons-en !

Génèse du concept UNPACK

Didier Chambon a pu constater que, pour récupérer l'eau de pluie, de nombreux jardiniers utilisent des conteneurs industriels de type “GRV” (Grand Récipient Vrac).

Ces cuves recyclées, issues de l'industrie, s'achètent sur le marché de seconde main. Mais une question essentielle se pose quant à leur sécurité et à leur propreté chimique.

En effet, aucun historique et aucune traçabilité ne permettent de savoir quelles substances chimiques ont été stockées dans ces cuves.

Or, le plastique en contact avec ces anciens produits chimiques, en garde la trace. De plus, des produits tels que le Bisphénol A (un perturbateur endocrinien), des stabilisateurs de lumière anti-UV ou encore des retardateurs de feu entrent dans leur fabrication.

Autant de polluants qui contaminent l'eau de pluie récupérée ! Et qui seront ensuite assimilés par les plantes via leur système racinaire, et présents dans les racines ou feuilles que nous consommons.

D'ailleurs, les sociétés de vente d'emballages recyclés de type “GRV” s'interdisent de proposer leurs cuves pour le stockage de l'eau si la poche rigide interne n'est pas neuve.

De plus, ces cuves sont lourdes, difficiles à transporter, et, en fin de vie, les déchetteries ne les acceptent pas en raison de leur origine industrielle méconnue.

Fort de ce constat, et face au besoin évident des jardiniers de s’approvisionner en eau, Didier Chambon a voulu créer un produit simple, propre, utilisant peu de matière plastique, éco-responsable, et recyclable. 

C'est ainsi qu'UNPACK est né !

La cuve de 1000 litres UNPACK

UNPACK est un concept breveté depuis 2017.

Suite aux retours d'expérience de 25 associations de jardins partagés, le profil type d'une cuve “idéale” a émergé : une cuve de récupération d'eau de pluie de 1000 litres, facile à monter, avec le moins de plastique possible et qui s'intègre joliment dans un jardin. 

Grâce à ses connaissances en matière d'emballages, Didier Chambon a créé la cuve UNPACK en assemblant :

  • un réservoir souple, de qualité alimentaire, pour récupérer et stocker 1000 litres d'eau : ce sont ces mêmes réservoirs que l'on retrouve dans les cubis de vins ou les compotes à boire. Ce récipient certifié “alimentaire” ne présente aucun danger pour la santé. L'eau peut y être stockée en toute sécurité, sans aucun risque de contamination.
  • une structure en polyéthylène (de type “big bag”), qui utilise seulement 2,3 kg de plastique, contre 15,5 kg pour les cuves de type GRV. Cette seule partie contenant du plastique est une protection externe, qui n'est jamais en contact avec l'eau de remplissage. Elle protège l'eau stockée des rayons UV et empêche le développement d'algues.
  • une structure métallique basée sur le concept des “Gabions”, dont la résistance et la fiabilité sont garanties 10 ans.

Tous ces matériaux proviennent d'entreprises locales. Ce sont des ressources simples, agrégées autour d'un brevet international. La structure en polyéthylène et celle en acier sont issues du recyclage. La poche souple est quant à elle neuve, vierge de toutes substances chimiques.

UNPACK propose également des panneaux paysagers en bois pour habiller la cuve et l'intégrer de façon harmonieuse dans un jardin. Cet habillage est une protection supplémentaire contre les rayons UV. 

Un an et demi de recherche ont permis de développer UNPACK. Une approche d'innovation de type « JUGAAD  » (c'est-à-dire, “faire mieux avec moins”) est la base de son développement.

Ses avantages 

Tout d'abord, UNPACK place la sécurité alimentaire comme une priorité. Les cuves peuvent stocker de l'eau de manière prolongée, tout en respectant un impératif de qualité. Critère essentiel pour l'arrosage d'un jardin nourricier.

Sa conception nécessite 80% de matière plastique en moins par rapport aux autres cuves classiques.

De plus, elle a l'immense avantage d'être légère et pliable. Sa manutention et son transport sont donc des plus faciles !

Là où les cuves rigides, volumineuses et encombrantes, sont difficiles à déplacer, la cuve UNPACK entre dans le coffre de 95 % des berlines et d'un très grand nombre de citadines (sièges rabattus). 

Par ailleurs, son montage s'effectue en 10 min maximum, sans aucun outil. L'habillage en bois pour la cacher, quant à lui, s'installe en 5 min. Toutes les opérations sont réalisables par une seule personne. Un mode d'emploi, avec une identification par couleur de tous les éléments, facilite encore l'assemblage.

Pour des économies de place, il est aussi possible de superposer plusieurs cuves ou de les installer en série.

La cuve UNPACK est à un prix réduit, rendant l'usage de l'eau de pluie accessible à tous.

Enfin, en fin de vie, tous les éléments la constituant se séparent facilement, se trient et se recyclent en déchetterie communale. Elle possède ainsi la plus faible empreinte carbone sur l'ensemble de son cycle de vie.

Les atouts des matériaux utilisés

La poche souple contenant l'eau offre également de nombreux avantages. Contrairement aux cuves rigides qui peuvent se fissurer avec le gel, cette dernière l'accepte très bien. Il n'y a aucun risque de casse ou de déformation et nul besoin de la vider en hiver.

De plus, lorsque l'eau se vidange, il y a un phénomène “d’auto-pliage”. La poche suit le niveau de l'eau, elle “se collapse” pour reprendre le terme anglais.

Les moustiques n'ont ainsi aucune place pour voler.

Contrairement aux cuves ouvertes qui les attirent et favorisent la prolifération de larves, la cuve UNPACK ne leur laisse aucune surface libre pour se développer.

Par ailleurs, le big bag et l'habillage en bois offrent une forte protection contre les rayons UV responsables du développement de micro-organismes. L'eau reste claire, ne verdit pas, et ne développe aucune odeur pendant des mois. 

Comment acquérir une cuve UNPACK ?

Vous êtes séduit par les atouts de la cuve UNPACK ? Vous pouvez contacter Didier Chambon par téléphone, par le formulaire de contact ici présent ou en se rendant sur son site Internet.

En fonction de vos besoins, il pourra personnaliser votre cuve : type de sortie ou de connecteur, nombre de panneaux, mise place de cuves en série ou superposées… Il peut également réaliser un croquis permettant de visualiser la solution proposée. Puis, il établira un devis.

La solution de récupération d'eau de pluie UNPACK s'adresse aussi bien aux particuliers, aux associations de jardins partagés, aux bailleurs sociaux, aux mairies, qu'aux entreprises qui possèdent leur potager partagé.

Toujours dans l'idée de limiter au maximum l'empreinte carbone de la cuve UNPACK, une livraison via des plateformes de co-transport (comme COCOLIS) vous sera proposée.

Votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec un astérique *


Plantez Chez Nous