Le Culbuto de Formacompost

Composteur urbain compact, design et ludique

Métier : Entretien des plantes, Services autour du jardin, Jardinage urbain

Culbuto, cela pourrait être un nom de personnage de dessin animé. Et on l'imagine rigolo.

Pourtant, même s'il le fait de manière ludique, il traite un problème sérieux : la valorisation des déchets alimentaires.

Il s'agit d'un composteur urbain qui facilite le compostage urbain et le rend accessible à tous !

Le Culbuto
Différentes vues du Culbuto, le composteur urbain

Faisons l‘état des lieux de la situation à ce jour :

  • Les déchets organiques représentent 30% de nos poubelles 
  • Une famille de 4 personnes produit près de 4 kg de déchets alimentaires par semaine
  • 70% des français pensent qu'il est urgent de les réduire et souhaiteraient pouvoir composter

La plupart d'entre eux trient et recyclent déjà, mais le compostage peut poser un certain nombre de difficultés. 

Généralement, les composteurs classiques, en bois ou en plastique, assez volumineux, trouvent leur place au fond du jardin. 

Éloignés de la cuisine, il est parfois contraignant de les alimenter en bio-déchets, particulièrement en hiver ou par mauvais temps. Alors, au lieu d'être valorisés, les déchets alimentaires sont finalement jetés à la poubelle. 

De plus, obtenir un compost de qualité nécessite de maîtriser certains paramètres : humidité, chaleur, aération, brassage…

Et comment composter lorsqu'on ne possède pas de jardin ? 

Il existe bien le lombricompostage, mais cette option peut se révéler technique et ne traite que des petites quantités de déchets.

Le seau bokashi, procédé un peu différent, dégage des odeurs et ne transforme que partiellement les déchets.

Fort de ce constat, et loin d'être novice dans ce secteur, Christophe Boudet, gérant de la société Formacompost, vient proposer le Culbuto. Ce composteur malin et pratique est le fruit d'un travail de recherche, de conception et de développement de plusieurs années.

Une innovation qui arrive à point nommé, car la loi AGEC (anti-gaspillage pour une économie circulaire) rendra obligatoire le tri des déchets à la source pour tous, dès 2023.

La philosophie de Christophe Boudet, créateur du Culbuto

Forestier de formation, Christophe Boudet a pu constater, en observant la forêt, que les feuilles, les brindilles et les végétaux morts se compostent naturellement.

Nul n'a jamais apporté d'engrais en forêt. Pourtant elles sont denses et certains arbres deviennent centenaires ! Le compost et l'humus s’auto-produisent sur place par la décomposition des matières organiques. Les meilleures leçons et les meilleures idées ne seraient-elles pas celles que nous donne la nature ? 

En tant que Maître composteur et spécialiste “zéro déchet”, Christophe a dispensé pendant 10 ans des formations, principalement auprès de collectivités locales, pour enseigner les bons gestes et les solutions de gestion des déchets.

Il a vite pris conscience que les outils adaptés manquaient. Un établissement de restauration, une cantine de collège, de lycée, etc… produisent une quantité de déchets alimentaires que nul appareil ne pouvait contenir et transformer en compost, de manière autonome, simple et ludique.

Alors il a pris le pari de l'inventer ! 

Il s’associe à Louis Ramond, ingénieur en plasturgie. Ensemble, ils cherchent, innovent, établissent un cahier des charges et développent.

“J'ai cherché à reproduire en accéléré, et en milieu contrôlé, l’écosystème forestier” explique Christophe.

En 2018, le Culbuto 50, à destination des particuliers, se voit couronné du prix “Coup de Cœur” des Trophées Eco-Innovez de la région Bourgogne-Franche-Comté. Un premier brevet est déposé.

L'année suivante, en 2019, ils créent le Culbuto 1000 pour les professionnels et les collectivités. Ce modèle est lauréat du premier prix d'innovation catégorie “Pour des villes Zéro Déchets”. Christophe Boudet dépose un deuxième brevet.

En 2020, la mise en production et la commercialisation du Culbuto 50 démarrent.

Le processus de compostage

Les règles à respecter pour obtenir un compost de qualité restent les mêmes quel que soit le type de composteur utilisé.

Il faut alterner les déchets frais du jardin ou ceux de la cuisine avec les déchets “bruns” comme de la sciure, du bois broyé, des bouts de cartons… Les premiers sont riches en azote, les seconds en carbone.

L'air doit circuler pour que le processus fonctionne correctement. D'où la nécessité de brasser régulièrement le contenu des bacs.

Par ailleurs, la décomposition des matières organiques dégage naturellement de la chaleur. Conserver cette chaleur permet d’accélérer la formation du compost. 

Si tout ceci se coordonne, vous obtenez en quelques mois un compost de qualité, dont vos plantes d'extérieur ou d’intérieur pourront profiter !

Les composteurs traditionnels de jardin peuvent présenter quelques limites, décourageant souvent les plus motivés.

Les matières ne peuvent être brassées qu'à l'aide d'une fourche. Cette opération se révèle peu pratique et demande un effort physique. Négligée ou réalisée de manière peu régulière, elle rend le processus de compostage inefficace. Il peut en résulter un abandon, faute de bons résultats.

Abîmés par les conditions météorologiques et non isothermes, les composteurs de jardin laissent s'échapper la chaleur et le compost est de faible qualité.

Mal gérés, les tas de compost peuvent dégager des effluves malodorantes et la stagnation des déchets risque d'attirer des rongeurs.

Le Culbuto apporte une réelle réponse à ces limites. Dédié à la décomposition des déchets alimentaires, il simplifie à son maximum la démarche de compostage.

Le Culbuto ou le compostage facile pour tous !

Oubliez les bacs volumineux au fond du jardin ! Le Culbuto peut s'installer sur un balcon, une terrasse, dans un garage et se rapprocher ainsi de la cuisine pour plus de facilité. 
Vous apprécierez son design compact, rond et coloré.

Réservez tout ce qui se composte : épluchures de légumes, de fruits, coquilles d’œuf, pain, restes de viandes et de poissons, mais aussi essuie-tout, sachets de tisane, de thé, petits cartons, boîtes d’œufs découpées en morceaux … Le Culbuto devient leur composteur dédié.

Ouvrez-le, insérez vos déchets alimentaires du jour, ajoutez une ou deux poignées de sciure et refermez : un verrou assure la sécurité.

Vous pouvez récupérer gratuitement de la sciure auprès des menuiseries. Vous avez aussi la possibilité d'utiliser des granulés de bois (peu onéreux, les 15 kg de granulés coûtent environ 5 euros, pour trois mois d'utilisation).

Une fois rempli et fermé, faites tourner le Culbuto sur lui-même (2 à 3 tours). 

Cette rotation assure un brassage parfait de vos biodéchets. Le Culbuto revient ensuite tout seul dans sa position initiale.

Finie la fourche des composteurs de jardin, difficile à manier ! Il fait tout, en un tour de main.

Avec sa double coque interne isotherme, le Culbuto conserve la chaleur dégagée lors de la dégradation des matières et accélère le processus de compostage.

En 4 à 8 semaines, vous obtenez un compost frais. La vitesse de compostage peut différer selon les saisons.

Parfaitement étanche, vous ne redoutez plus ni les rongeurs, ni les mauvaises odeurs.

Traité anti-uv, le produit reste esthétique et intact avec le temps.

Le Culbuto avale jusqu'à 10 kg de résidus de cuisine par semaine. 

Quand il est plein au 3 ⁄ 4, stoppez les apports pendant 1 semaine environ et continuez à faire le tourner quotidiennement. Cela accélère la décomposition et la diminution du volume des déchets.

La récolte du jus et du compost

Voici venu le temps de “récolter” les précieuses matières recyclées : les jus occasionnels et le compost.

Comme le Culbuto revient tout seul dans sa position initiale, l'écoulement des jus est facilité. Le trou d'évacuation reste en effet toujours au-dessus du réservoir.

Lorsque ce dernier est plein, récupérez-le et versez le jus directement au pied de vos plantes (sans dilution). Riche en matières organiques, il les nourrit, les renforce et les protège.

Pour récupérer le précieux compost, ouvrez le culbuto en retirant totalement la tige de charnière du couvercle et inclinez-le pour le vider. Cela est simple et rapide !

Vous pouvez utiliser cet engrais 100% naturel immédiatement en l'étalant sur le sol. N'hésitez pas à le recouvrir de foin, de feuilles mortes ou de paille… Il se transformera en humus et fertilisera votre sol de manière durable.

Vous pouvez aussi le conserver en tas (abrité) ou en bac et l'intégrer à la terre au moment des plantations. Cet amendement sera idéal pour booster la croissance de vos semis ou plants.

Le Culbuto est fabriqué à partir de matières recyclées et est 100% recyclable. Il s'inscrit entièrement dans une démarche éco-responsable, d'économie circulaire et de lutte contre le gaspillage.

Si vous souhaitez passer une commande de produits auprès de notre Choux-Choux, n’hésitez pas à le contacter par email ou par téléphone. Vous pourrez ainsi récupérer votre commande le jour de l’événement.

Salon Art & Jardin

Salon Art & Jardin

Du vendredi 21 mai 2021 à 10h00 Au dimanche 23 mai 2021 à 18h00

 Dampierre-en-Yvelines (78720)

Votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec un astérique *


Plantez Chez Nous