Chou de Bruxelles : vous saurez tout !

Chou de Bruxelles : vous saurez tout !

Le chou de Bruxelles c'est un peu la bête noire des choux, notre pire souvenir de la cantine ! Quel dommage car c'est un délicieux légume, facile à cultiver.

Bienfaits sur la santé

Très léger, le chou de Bruxelles favorise le transit intestinal en raison de sa cellulose. Les nutriments qu’il contient préservent contre les cancers, du poumon, du sein ou des ovaires et réduisent les risques de contracter une cataracte.

Semis et plantation

Le chou de Bruxelles est un légume d’hiver qui se cultive généralement à la fin de l’hiver ou au printemps.

La plantation démarre en pépinière dès le mois de mars pour un repiquage au mois de mai.

Elle peut toutefois s’étaler de mars à août. Procédez à un semis clair et en ligne.

Placez les grains dans un sol frais, riche, profond et humide à 1 ou 2 cm de profondeur puis recouvrez avec un peu de terre et finissez par plomber.

Pour une bonne croissance, ce légume requiert une exposition ensoleillée ainsi qu’une certaine humidité.

Culture et entretien

Le chou de Bruxelles se cultive entre le mois d’octobre et le mois de février en pépinière. Lorsque les jeunes plants laissent apparaître 3 à 4 feuilles, ils devront être repiqués directement en pleine terre.

Replantez les plants de chou avec un espacement de 50 cm en tous sens.

Arrosez ensuite régulièrement en pluie fine, mais modérément. Pour maintenir l’humidité et la fraicheur du sol, un bon binage et un paillage sont recommandés.

Récoltes

La récolte du chou de Bruxelles se fait du mois de juin au mois de novembre. Les petites pommes devront en effet être récoltées avant les premières vraies gelées en veillant à commencer par cueillir celles de la base.

Cependant, les pommes devront avoir atteint entre 2 et 3 cm de diamètre au moins.

Les choux de Bruxelles se conservent dans le bac à légumes sans être lavés, ou sinon une fois blanchis dans de l’eau bouillante, ils peuvent très bien être congelés.

Exemples de variétés

Précoce de Fontenay, Dur de Gélis

Maladies et ravageurs

Les plants de chou de Bruxelles craignent la chenille ainsi que le mildiou qui se développe principalement à cause de l’humidité. Pour les préserver, veillez à bien espacer les plants, aérer et à ne pas arroser le feuillage.

Une astuce

Pour que le chou de Bruxelles soit plus digeste, pensez à le cuire dans deux eaux. Préparez-le ensuite à la crème, au beurre ou à la sauce blanche. Il est également délicieux en purée et en gratin.

Partagez avec vos amis

Plantez Chez Nous