Salsifis : un légume riche en fibres

Salsifis : un légume riche en fibres

Le salsifis, à ne pas confondre avec la scorsonère, est un légume racine à la saveur légèrement sucrée. On consomme les racines cuites et les jeunes pousses en salade.

Bienfaits sur la santé

Riche en inuline, la chair du salsifis contribue au renforcement du système immunitaire et au bon fonctionnement de l’intestin. Sa forte teneur en fibre permet aussi de prévenir la constipation, les maladies cardio-vasculaires, le cancer et le diabète de type 2. Cette richesse en fibre optimise également le contrôle de l’appétit.

Semis et plantation

Les graines de salsifis sont semées entre avril et mars. Tous les 20 centimètres, creusez des sillons de 2 centimètres de profondeur. Semez les graines le long du sillon avant de les recouvrir d’une couche de terreau de 1 à 2 centimètres d’épaisseur. Dès l’apparition des premières feuilles, éclaircir les plants en respectant une distance d’environ 10 centimètres entre eux.

Culture et entretien

Le salsifis affectionne les sols légers et enrichis en fumure mûre. Il est donc déconseillé de planter ce légume sur un sol tassé. Lorsque le sol est humide et qu’il a tendance à se tasser, il est recommandé de faire des binages et des sarclages réguliers. Cependant, si le sol est sec, un arrosage régulier est nécessaire pour entretenir sa fraîcheur. Par ailleurs, il est recommandé de supprimer les tiges florales lorsqu’elles deviennent trop nombreuses. En prenant cette précaution, vous éviterez que les tubercules ne s’épuisent rapidement. Pour protéger le sol du gel et faciliter l’arrachage des racines, il est également recommandé de recourir à la technique de paillage en hiver.

Récoltes

Le salsifis peut se récolter à partir de novembre. Selon vos besoins, vous pourrez récolter ce légume jusqu’au mois de mars.

Exemples de variétés

Blanc amélioré, Blanc géant de Russie, Mammouth à grosse racine

Maladies et ravageurs

Le salsifis est une plante peu sensible aux maladies. Néanmoins, la rouille blanche et l’oïdium peuvent parfois affecter les racines. Autrement, les invasions de limaces peuvent également endommager les tubercules. Les feuilles quant à elles peuvent être infestées par les chenilles.

Une astuce

Si vous avez l’opportunité de cueillir de jeunes feuilles de salsifis dans votre potager, vous pourrez les incorporer à vos crudités pour leur donner une saveur inédite.

Partagez avec vos amis

Plantez Chez Nous