Tomate : un condensé de saveur et de fraîcheur

Tomate : un condensé de saveur et de fraîcheur

La tomate est la reine du potager ! C'est l'un des fruit-légumes les plus consommés mais aussi les plus cultivés. Facile à manger, facile à transporter, facile à préparer... elle remporte tous les suffrages.

Bienfaits sur la santé

La richesse en antioxydants de la tomate en fait une excellente alliée pour lutter contre les maladies cardio-vasculaires. Consommé régulièrement, ce savoureux légume-fruit permet aussi de prévenir certaines maladies chroniques comme le cancer de la prostate, le cancer de l’estomac et le cancer des poumons.

Semis et plantation

Le semis de la tomate s'effectue à la fin de l’hiver. En effet, le semis sous abri peut être programmé dès le mois de février à une température ambiante de 18 à 20 °C. Les graines de tomate sont alors disposées dans des caissettes, dans une terrine ou un godet. Pour un semis en pleine terre, il est conseillé d’attendre le mois de mai, car la gelée entrave la montée en graine.

Culture et entretien

Un mois après le semis, les plants les plus vigoureux sont repiqués avant d’être mis en place dans un sol préalablement enrichi en compost, à un endroit ensoleillé et à l’abri du vent. Creuser des sillons espacés de 70 centimètres puis planter les jeunes pousses au stade de 2 feuilles en respectant une distance de 50 à 80 centimètres entre chaque plant. Mettre un tuteur au pied de chaque plant. Lorsque le plant est assez développé, penser à l’attacher au tuteur. Dès l’apparition des premières tomates, arroser régulièrement en évitant de mouiller le feuillage. Pour une bonne croissance, supprimer régulièrement les « gourmands » qui se développent entre la tige et les feuilles.

Récolte

La récolte des tomates se pratique entre septembre et octobre. Elles sont cueillies immatures avant d’être enveloppées dans du papier et placés dans des caissons.

Exemples de variétés

Rose de Berne, Cornue des Andes, Noire de Crimée, Black Prince, cœur de bœuf

Maladies et ravageurs

Les pucerons, les mouches mineuses, les thrips, les noctuelles et les aleurodes sont les principaux insectes qui ravagent les tomates. Côté maladies, le chancre bactérien et la pourriture molle bactérienne sont les plus courantes. Les tiges de la tomate quant à elles craignent la pourriture et le mildiou du poivron.

Astuces

Mélangées au lait et à la crème, les tomates immatures peuvent être préparées en soupe. Les tomates mûres quant à elles peuvent aussi agrémenter les confitures et les sorbets.

Partagez avec vos amis

Plantez Chez Nous