Utiliser le compost au jardin Utiliser le compost au jardin

12/04/13 |  0 commentaire | 

Un compost mûr contribuera à améliorer considérablement le semis de pelouse. Etalez-le en couches plus ou moins épaisses aux 10 à 15 premiers cm du sol par binage. Cette opération nécessite 8 à 10 kg de compost par mètre carré de terre.
  • Les bons gestes
Arbres et arbustes : Lors de la plantation d’arbres et d’arbustes, il vous faut préparer un terreau à base de terre de jardin et comprenant 20% de compost. Introduisez votre préparation dans le puits de plantation et disposez vos plants.
Pour les arbustes jeunes ou associés à des vivaces, un terrautage tous les deux ans suffit en général.
Pour protéger vos plantes, vous pouvez également épandre une couche de compost en paillis sans l’incorporer au sol, en se décomposant il produira un peu d’humus, de plus il ralentira la venue de mauvaises herbes.
 
Azalées : A l’automne, déposez au pied des jeunes plantes une couche de 5cm de compost bien mûir, riche en feuilles mortes et en écorces (il est préférable d’éviter les tontes). Ces plantes de terre de bruyère apprécient les sols légers et se contentent souvent d’un paillage qui suffit à maintenir la bonne humidité.
 
Bulbes d’été : Ils demandent une fertilisation en profondeur. Enfouissez le compost mûr à la bêche sur 20 cm de profondeur
Hortensias
Tout comme les azalées et les rhododendrons, les hortensias se satisferont d’une couche de 5cm de compost bien mûr riche en feuilles mortes et en écorce (il est préférable d’éviter les tontes). Comme ils recherchent la fraîcheur, paillez les avec un compost bien décomposé.
 
Plantes annuelles : Une fertilisation de surface suffit. A l’automne, déposez sur la terre nue une couche de 3cm de compost bien mûr. Enfouissez-le superficiellement par binage.
 
Plantes vivaces : En règle générale les plantes vivaces ne sont pas trop exigeantes. Les plantes à feuillage caduc déjà bien installées se contenteront d’une couche de compost bien mûr étalée à leur pied, tous les trois ans, à l’automne.
 
Rosiers: Les variétés remontantes apprécient le compost bien mûr. Tous les ans, à l’automne, récompensez les et déposez une pelletée de compost au pied de chaque rosier. Les rosiers lianes, dont les racines sont plus profondes et plus vigoureuses, ne nécessitent pas cet apport.
 

Partagez avec vos amis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée sur le site.

Votre avis

Plantez Chez Nous

Le BlogDans la même catégorie

Les clématites aiment avoir les racines à l'ombre et les fleurs au soleil !

Les clématites aiment avoir les racines à l’ombre et les fleurs au soleil !

19/02/17 |  0 commentaire | 

Les clématites sont des plantes grimpantes très appréciées pour la diversité et la beauté de leurs grandes fleurs. Elles s'associent très bien dans les haies, arbres, arbustes, rosiers.

L’emplacement idéal pour ses aromatiques

L'emplacement idéal pour ses aromatiques

24/01/17 |  0 commentaire | 

Il existe 4 principaux groupes de plantes aromatiques ayant des exigences de culture particulières en terme de terrain et d'emplacement.

Planter des iris

Planter des iris

24/12/16 |  0 commentaire | 

Les iris sont des plantes vivaces à rhizomes ou à bulbes. Il existe près de 210 espèces d'iris et d'innombrables variétés.